Les débuts de l'Histoire - Mésopotamie : l’âge des cités-états - Herodote.net

Les débuts de l'Histoire

Mésopotamie : l’âge des cités-états

Nous allons parler dans cet épisode des débuts de la période historique en Mésopotamie, qui démarre symboliquement avec l’invention de l’écriture vers -3300, et qui s’achève avec l’essor de l’empire d’Akkad en 2340 av. J.-C.. Cette époque est caractérisée par une fragmentation en cités-états souvent rivales, et par une nette domination culturelle du pays des Sumériens en Basse Mésopotamie.

Le renouveau des cités

En -3300, Uruk est toujours la plus vaste ville du monde, mais elle tend à perdre peu à peu son rôle moteur. En 3100 av. J.-C. s’ouvre une période assez obscure pendant laquelle aucune ville ne se distingue vraiment. La culture sumérienne tend même à disparaître sur les plateaux iraniens, tandis qu’elle poursuit sa progression au nord-ouest dans l’actuelle Syrie. Le mythe sumérien du Déluge, qui inspirera plus tard les Hébreux, prend peut-être sa source à cette époque.

Dans tous les cas, un certain renouveau apparaît à partir de 2900 av. J.-C. : des cités-États puissantes commencent à sortir du lot en soumettant les petites villes avoisinantes. Dans le pays des Sumériens au sud, des villes comme Ur, Nippur ou Lagash rivalisent avec Uruk...

L'auteur : Vincent Boqueho

Vincent Boqueho est astrophysicien et professeur de physique en classes préparatoires à Nice. Féru d'Histoire longue, il a publié un essai percutant sur l’influence du climat : Les civilisations à l’épreuve du climat (éditions Dunod, avril 2012, 186 pages, 18 euros).

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net