Les derniers sursauts de l'Antiquité (VIe-VIIe siècles)

La chute de l’empire sassanide (476-651)

À la fin du Ve siècle, la Perse des Sassanides traverse une période difficile.

Elle subit les attaques récurrentes des Huns Blancs, les Hephtalites, qui se sont installés dans les régions orientales. Ces guerres entraînent des difficultés économiques qui provoquent des révoltes : l’empereur Péroz Ier est tué par les Huns en 484 et son successeur est renversé par des nobles. Après lui, Kavadh Ier tente d’affaiblir la puissance du clergé, ce qui lui vaut d’être déposé et emprisonné. Ce sont les Hephtalites eux-mêmes qui lui permettent de retrouver le trône.

Vincent Boqueho

Cliquez et découvrez la carte animée :

Un empire assiégé de toutes parts

Malgré la reprise des guerres contre les Byzantins, Kavadh Ier finit pourtant par redresser le pays en matant les révoltes.

Lorsque son fils Khosro Ier lui succède en 531, il hérite ainsi d’une situation beaucoup plus favorable. Il fait preuve de tolérance religieuse, apaisant les tensions. Il soutient la médecine et la philosophie en provenance des pays voisins, de Byzance à l’Inde. Il mène de nombreuses réformes dans le système de taxes et dans l’armée où la cavalerie joue un rôle prédominant. Cela lui permet de poursuivre les guerres contre les Byzantins dans une position plus favorable : il envahit la Syrie, pille Antioche et déporte sa population près de Ctésiphon. Ses armées s’avancent jusqu’aux rives de la mer Noire.

Les frontières restent inchangées mais l’ennemi byzantin s’en trouve durablement affaibli.

Au sud, l’empire perse renforce son contrôle sur la côte arabique. Sur le front oriental, Khosro Ier profite de l’expansion des Göktürks originaires des monts Altaï, qui marque l’entrée dans l’Histoire des peuples turcs. Il s’allie avec eux contre les Huns et remporte une victoire décisive en 563. Le territoire hephtalite est réparti entre les 2 vainqueurs : la Bactriane revient aux Perses, et les terres plus au nord reviennent aux Turcs. Ces derniers s’allient ensuite avec les Byzantins et deviennent bien vite de nouveaux adversaires.

Dans l’actuel Yémen, le royaume d’Himyar vient de tomber sous la domination des Ethiopiens aidés des Byzantins. Les Perses interviennent à la demande des nobles d’Himyar et s’emparent du pays en 570.

À la mort de Khosro Ier, l’empire perse a retrouvé tout son éclat. Son successeur poursuit les guerres contre les Turcs et les Byzantins, mais sa gestion maladroite des victoires provoque une insurrection de l’armée et il finit assassiné.

Khosro II lui succède en 590 et mène l’empire sassanide à son apogée territorial. Il lutte d’abord contre un usurpateur, puis il destitue le dernier roi arabe des Lakhmides. Il relance alors la guerre contre les Byzantins, très affaiblis : en 616, il s’empare de la Syrie, de la Judée et de l’Egypte. Puis les Perses s’allient aux Avars, un peuple turc qui a migré jusqu’en Europe. Les Perses s’avancent jusqu’à Constantinople sans réussir à s’en emparer. L’empereur byzantin Héraclius s’allie aux Khazars, autre peuple turc installé au nord du Caucase, et mène la contre-attaque. Il remporte la bataille de Ninive qui lui ouvre la route de Ctésiphon. Khosro II, qui s’est fait de nombreux ennemis par ses dérives despotiques, est tué par des nobles. L’empire perd ses nouvelles conquêtes tandis que l’empire Göktürk se désagrège.

L’empire perse devient instable, affaibli par une épidémie de peste, puis par les premières attaques des Arabes musulmans et les invasions des Khazars. Les empereurs se succèdent à un rythme rapide et finissent souvent assassinés. Yazdgard III s’empare du trône en 632. C’est le dernier sassanide à régner sur la Perse. Les Arabes musulmans parviennent à s’emparer de la capitale Ctésiphon, puis remportent la bataille de Nehavend en 642 qui leur ouvre le reste de l’empire. Yazgard III doit alors s’enfuir vers l’est où il finit assassiné. La domination du califat arabe va conduire à diffuser rapidement l’islam dans la région : c’est la fin de l’Iran pré-islamique.

Publié ou mis à jour le : 2019-11-07 11:50:21

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net