Palais de Chaillot - La Cité de l'Architecture et du Patrimoine fait peau neuve - Herodote.net

Palais de Chaillot

La Cité de l'Architecture et du Patrimoine fait peau neuve

La Cité de l'Architecture et du Patrimoine n'est sans doute pas le musée le plus célèbre de Paris, mais elle en est assurément l’un des plus plaisants...

La cité de l'architecture et du patrimoine n'est sans doute pas le musée le plus célèbre de Paris, mais elle en est assurément l'un des plus plaisants.

On doit à Eugène Viollet-le-Duc l'idée d'un nouveau Musée des monuments français, l'original, fondé sous la Révolution par Alexandre Lenoir dans l'actuelle École des Beaux-Arts ayant été fermé sous la Restauration.

En 1882, trois ans après la mort de son inspirateur, le musée de la Sculpture comparée est inauguré dans une aile du palais du Trocadéro, construit pour l'Exposition universelle de 1878. Il comprend surtout des moulages de monuments, une pratique due à Prosper Mérimée et Eugène Viollet-le-Duc, qui vise à préserver et faire connaître les monuments aux artistes et personnes intéressées.

À l'occasion de l'Exposition Universelle de 1937, le palais de Chaillot est reconstruit sous sa forme actuelle. Le musée en profite pour s'étendre et se transformer, sous la direction de Paul Deschamps (1937-1962). Il se concentre sur les monuments français alors que, jusque-là, toutes les régions étaient représentées. Mais il diversifie ses collections en faisant réaliser des copies de vitraux et de peintures murales.

Renaissance du musée

Progressivement tombé dans l'oubli, le musée connaît une renaissance spectaculaire en 2007 : dans des bâtiments rénovés, il conserve les galeries consacrées aux moulages d'époques médiévale et moderne ainsi qu'aux peintures du Moyen Âge ; mais il s'y ajoute une galerie supérieure consacrée à l'architecture contemporaine, où se déroulent de nombreuses expositions temporaires, comme celle sur les projets pour le Grand Paris en 2009.

Cependant, le parti pris de déstructuration rend cette galerie quelque peu confuse même si elle recèle beaucoup de choses intéressantes, y compris pour tous les visiteurs qui ne connaissent rien à l'architecture...

L'amateur d'histoire tournera plutôt ses pas vers l'extraordinaire galerie des moulages, dans laquelle il verra les reproductions à taille réelle des plus magnifiques tympans de cathédrales et églises du Moyen Âge.

L'impression est saisissante. Même si ce ne sont que des reproductions, le fait d'en voir tant à la fois permet de repérer leurs similitudes et leurs différences et, ainsi, de percevoir l'extraordinaire créativité des artistes médiévaux.

Les moulages d'époque moderne, également splendides, sont un peu plus disparates mais méritent aussi la visite.

Celle-ci est rendue plus agréable par l'espace disponible - enfin un musée où on peut circuler et respirer sans marcher sur les pieds des voisins - et par la lumière qui inonde les pièces.

Par contraste, les salles des peintures sont naturellement dans l'obscurité et plus petites, puisqu'elles reproduisent en général - avec quelques notables exceptions - des chapelles ou des parties de crypte, par définition étroites. Elles sont aussi de nature à susciter le désir de mieux connaître ces monuments et l'époque qui les a vu naître.

À cela s'ajoutent des animations interactives et ludiques pour les enfants, et des vues extraordinaires sur la Tour Eiffel depuis la galerie d'architecture contemporaine : autant de bonnes raisons pour ne pas manquer ce lieu magique.

Yves Chenal
Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès