Renouveau médiéval

L’irruption des Turcs (1055–1092)

Depuis l’expansion des Gökturks à la fin du VIe siècle, l’Europe orientale voit l’afflux régulier de peuples turcs aux traditions nomades : ce fut d’abord le cas des Khazars, puis des Petchenègues, et enfin des Coumans. A la fin du XIe siècle, ceux-ci provoquent la fragmentation de la Rus’ de Kiev en de nombreuses principautés indépendantes : le retrait de la Russie va durer près de 4 siècles.

Pendant ce temps-là, d’autres Turcs d’Asie centrale se font islamiser au contact de l’Iran : menés par la dynastie seldjoukide, ils enchaînent les conquêtes et entrent dans Bagdad en 1055 où ils se font reconnaître par le calife abbasside. C’est le début du sultanat seldjoukide. Celui-ci remporte une victoire décisive contre les Byzantins en 1071 à la bataille de Mantzikert qui leur permet de conquérir une bonne part de l’Anatolie. Cette date marque à la fois le point de départ de la Turquie et le début du déclin de l’empire byzantin.

Épisode suivant

Vincent Boqueho
Publié ou mis à jour le : 2021-05-31 08:09:48

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net