Renouveau médiéval

L’ascension de la Pologne et de la Lituanie (1250–1440)

Face à la menace des chevaliers teutoniques, Mindaugas unifie les tribus baltes et fonde le grand-duché de Lituanie en 1250. Sa conversion au christianisme lui permet d’éviter les attaques des Allemands, et le grand-duché peut commencer à s’étendre vers le sud aux dépens des principautés russes. Celles-ci subissent toujours les exactions des Tatars de la Horde d’Or et les Russes ouvrent volontiers leurs portes aux Lituaniens.

En parallèle, la réunification de la Pologne s’amorce sous l’impulsion de Ladislas Ier : le royaume de Pologne est fondé en 1320 avec Cracovie pour capitale. Cependant, il connaît rapidement des problèmes de succession avec la fin de la dynastie Piast. En 1385, le grand-duc de Lituanie Jagello épouse la reine de Pologne Hedwige, ce qui scelle l’union des deux états. C’est le début de la dynastie des Jagellons.

La Pologne et la Lituanie conservent leurs spécificités, mais c’est la Pologne qui va peu à peu prendre l’ascendant. Leur expansion vers le sud se poursuit : la Pologne vassalise la Moldavie peuplée par les Valaques tandis que la Lituanie s’étend jusqu’à la Mer Noire aux dépens de la Horde d’Or. Elle entend restaurer l’unité de l’ancienne Rus’ de Kiev mais se retrouve bloquée face à la principauté de Moscou : c’est finalement de là que viendra le renouveau de la Russie.

Épisode suivant

Vincent Boqueho
Publié ou mis à jour le : 2021-06-29 09:07:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net