Thomas Edison (1847 - 1931)

Inventeur de génie et homme d'affaires impitoyable

Thomas Edison est un autodidacte qui n'a eu de cesse d'étudier les sciences et de tenter les expériences les plus farfelues. Ses innombrables brevets (1093 !) font de lui l’entrepreneur le plus créatif qui soit.

Il invente ainsi le phonographe à 30 ans puis l'éclairage électrique l'année suivante. En homme d'affaires avisé, il industrialise ses inventions dans ses propres entreprises, bientôt regroupées en une seule du nom de General Electric (GE).

L'inventeur connaît de nombreuses déconvenues mais, infatigable, se relève à chaque fois. Ainsi voit-il son phonographe à cylindre détrôné par le disque... Last but not least, il fait breveter en 1891 un appareil individuel à reproduire les images animées, le kinétoscope. Mais l'invention sera détrônée par le cinématographe des frères Lumière...

Un autodidacte inspiré

Né à Milan (Ohio), Thomas Alva Edison est éduqué par sa mère. Dès l'âge de douze ans, il mutiplie les «petits boulots» tout en menant les expériences scientifiques.

À 22 ans, il vend son premier brevet et reçoit 40.000 dollars pour perfectionner une machine à transmettre les cours de la Bourse. C'est la fin de la «galère».

L'inventeur en herbe ouvre dans le New Jersey une première usine dédiée au matériel télégraphique. Véritable bourreau de travail, il dit à ses collaborateurs : «Le génie, c'est 1% d'inspiration et 99% de transpiration» mais trouve toutefois le temps de se marier.

En 1877, Edison invente le phonographe, avec un cylindre tournant sur lequel est enregistrée la voix humaine. Cet appareil, qu'il appelle avec tendresse son «baby», lui apporte un début de célébrité.

Il atteint les sommets de la gloire l'année suivante avec l'invention de l'ampoule électrique. En homme d'affaires avisé, il installe à New York un générateur de courant pour alimenter les ampoules qu'il vend à la municipalité.

La minute d'Herodote.net

Richard Fremder vous raconte le prodigieux destin de Thomas Edison :
Écouter

Les temps modernes

Fort de ses succès, Thomas Edison fait bâtir à West Orange (New Jersey) un nouveau complexe de recherche dix fois plus grand que le précédent, avec pas moins de cinq mille employés et chercheurs.

Il industrialise lui-même ses inventions. Ses entreprises sont regroupées dès 1892 en une seule du nom de General Electric (GE), dont le capital ne tarde pas à lui échapper. Elle figure encore aujourd'hui parmi les principales multinationales et fabrique des moteurs d'avion aussi bien que des logiciels ou de petits équipements électroniques.

Thomas Edison connaît diverses déconvenues. Ainsi voit-il son phonographe à cylindre détrôné par le disque. Mais, indestructible, il se relève à chaque fois, jusqu'à cumuler un total de 1093 brevets !

Convaincu de la supériorité du courant continu, il dédaigne le courant alternatif inventé par un autre physicien de génie, Nikola Tesla.

Last but not least, il brevète en 1891 un appareil individuel à reproduire les images animées, le kinétoscope. Mais son appareil passe à la trappe après la présentation à Paris, du cinématographe des frères Lumière.

Le prestigieux inventeur meurt en pleine gloire le 18 octobre 1931 à West Orange. Trois jours plus tard, en signe d'hommage, les États-Unis se plongent dans l'obscurité pendant une minute.

Publié ou mis à jour le : 2020-12-27 16:10:18

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net