Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Bossuet
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Bossuet

Entre Dieu et le Soleil


Nous avons lu pour vous Bossuet, entre Dieu et le Soleil (Perrin, aot 2003, 756 pages, 25 euros), un ouvrage dense mais agrable lire et instructif sur le Grand Sicle de Louis XIV.

L'auteur, Georges Minois, est normalien et agrg d'Histoire, enseignant Saint-Brieuc. Il a dj son actif une vingtaine d'ouvrages dont Histoire du pch originel (1992), Histoire de l'athisme (1998), L'glise et la Science (1990).

Bossuet

700 pages sur Jacques-Bénigne Bossuet ! Voilà une biographie comme on les aime.

L'auteur, Georges Minois, montre l'évêque de Meaux évoluant dans son époque. Et quelle époque ! Le Grand Siècle de Louis XIV. Sous sa plume, celle-ci revit de la manière la plus vivante qui soit, avec ses débauchés et ses dévots, ses misérables et ses privilégiés, son génie et ses faiblesses. C'est le Grand Siècle côté salon. On retiendra la description du collège de Navarre ou encore le sort fait aux jeunes filles de la bonne société, cloîtrées en masse pour éviter à leurs parents d'avoir à payer une dot de mariage.

Le mariage, toutefois, a si peu d'attraits pour ces jeunes filles qu'elles se résignent d'assez bon gré au couvent. « Il y a probablement plus de mariages forcés que de vocations forcées au XVIIe siècle », hasarde l'auteur (page 122)...

George Minois lève le voile sur l'image que l'Histoire a voulu conserver du Grand Siècle. Derrière les fêtes somptueuses du règne, qui donnent matière à des chef-d'oeuvres du théâtre et de la musique, se révèle une cour d'une incroyable liberté de moeurs.

Il écrit ainsi : « La pédérastie est très à la mode à la cour de Louis XIV. Nous avons déjà rencontré des célébrités du genre, comme Guiche ou l'abbé de Choisy. (...) Et puis, il y a encore le duc de Gramont, frère de Guiche, le prince de Condé, son neveu le jeune prince de Conti, qui a à peu près le même âge que le dauphin, et puis un fils de Louis XIV et de La Vallière, le comte de Vermandois, de deux ans le cadet de son demi-frère Mgr le dauphin. Tous vont d'ailleurs faire partie de cette confrérie secrète d'homosexuels dont les sinistres exploits ont été racontés par Maurice Lever dans Les bûchers de Sodome : tortures sadiques infligées à des prostituées, assassinat d'un jeune marchand de gaufres qui résistait à l'odieuse bande d'aristocrates pédérastes en chaleur. Tous sont au-dessus des lois: fils du roi, fils de Colbert, neveu de Condé, duc de La Ferté, marquis de Biran, et quelques autres. (...)
C'est aussi cela, la cour de Louis XIV, avec les messes noires de l'affaire des poisons. Sous les perruques et la dentelle, autour des ballets de Lulli, dans les palais et les jardins à la française, un monde de turpitudes systématiquement occulté par la "grande histoire" » (pages 224-225).

L'auteur nous offre de cette période complexe de l'Histoire de France, en particulier de la querelle du quiétisme, qui oppose Bossuet à Fénelon, un aperçu lumineux qui nous aide à comprendre l'évolution de l'Église et du sentiment religieux en France jusqu'à nos jours.

Son ouvrage fera référence. On regrette seulement qu'il ne soit pas illustré.

André Larané

Publié ou mis jour le : 2015-03-03 10:52:28

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'vasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhrez aux Amis d'Herodote.net

quand remonte l'expression France?

Rponse
Publicité