Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Carl von Linné (1707 - 1778)

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Carl von Linné (1707 - 1778)

Un Suédois fait le ménage dans la Nature


Page du premier manuscrit connu de Carl von Linné (1725)Le naturaliste Carl von Linné figure parmi les Suédois les plus célèbres. Il naît au début du XVIIIe siècle, sous le règne de Charles XII, à une époque où son pays est encore une puissance redoutée.

C'est un brillant représentant du siècle des Lumières comme son contemporain Buffon ou encore son cadet von Humboldt.

Aujourd'hui encore, l'oeuvre de Linné fait autorité, ne serait-ce qu'à travers les noms latins qu'il a donnés aux êtres vivants, faisant oeuvre de création, à la manière du Dieu de la Genèse.

On l'a surnommé le « Pline du Nord », en référence à un naturaliste romain ou encore le « second Adam » !

Camille Vignolle
Un voyageur curieux de tout

Carl von Linné en costume lapon (1737)Le futur botaniste naît le 23 mai 1707à Räshult, en Suède, sous le nom de Carl Linnaeus. Fier de son ascension sociale, il se plaira plus tard à rappeler ses modestes origines : « Un grand homme peut être issu d'une petite chaumière » !

Son père est un pasteur sans fortune, passionné de botanique et jardinage. Il transmet sa passion à son fils.

Celui-ci effectue des études de sciences naturelles et de médecine à Uppsala. Ses notes d'étudiant révèlent un curieux mélange de superstitions populaires et de médecine moderne. Ainsi guérit-il sa soeur de la fièvre en l'enveloppant de la carcasse d'un mouton fraîchement abattu. Il est également convaincu que les hirondelles hibernent au fond des lacs (et non en Afrique) !

Son esprit critique se forme à la faveur d'un grand voyage au-delà du Cercle polaire en 1732 d'où il tire un recueil d'observations : Voyage en Laponie, qui le rend rapidement célèbre dans son pays.

Mais ce sont ses travaux de naturaliste qui vont lui assurer une notoriété mondiale sous le nom de Carl von Linné, nom qui deviendra le sien après son anoblissement à l'âge de 55 ans.

Le sexe des fleurs

Carl von Linné (1707-1778)Pour compléter sa formation médicale, Linné part à l'étranger et publie à Amsterdam quelques travaux de botanique qui lui assurent un début de notoriété. En 1738, il revient se fixer dans son pays natal.

Professeur de botanique à l'université d'Uppsala, Carl von Linné a une conception fixiste de l'univers comme la plupart de ses contemporains : pour lui, tous les êtres vivants ont été créés une bonne fois pour toutes et ne sont pas susceptibles d'évoluer.

Il suit en cela la vision d'Aristote, premier grand naturaliste connu (C'est un siècle plus tard seulement que Charles Darwin annihilera définitivement cette conception).

En attendant, Linné se heurte aux difficultés de classement des plantes et plus généralement des êtres vivants.

Le système sexuel des plantes de Linné (gravure de 1738)Dans ses Species plantarum, en 1753, il commence par répartir tous les végétaux en 24 classes selon la disposition de leurs étamines.

À l'intérieur de chaque classe, il établit des subdivisions (familles) caractérisées par la structure du pistil.

Il ne va avoir de cesse d'affiner ensuite sa méthode, basée en premier lieu sur l'analyse des organes sexuels des plantes (en prenant soin de dissimuler la nature de ses travaux à sa femme Sarah, pudibonde comme toute luthérienne qui se respecte).

Cette classification qui rapproche des plantes n'ayant aucun rapport entre elles sinon le nombre d'étamines est totalement oubliée aujourd'hui car trop artificielle. Linné lui-même le reconnaîtra à la fin de sa vie...

Linné nomme les êtres vivants

Le Suédois aura plus de chance avec sa nomenclature binomiale, autrement dit l'état-civil qu'il invente pour identifier à coup sûr les plantes et les animaux.

Carl von Linné (1707-1778)Cette nomenclature respecte une hiérarchie fondée sur le degré de complexité des plantes et plus largement des êtres vivants (plantes et animaux).

De même que les hommes s'identifient à l'état-civil par leur nom de famille et leur prénom, il identifie les plantes par deux noms composés : le premier, avec une majuscule, indique le genre (par exemple Canis pour les chiens, loups, coyottes etc); le second désigne l'espèce (par exemple lupus, loup).

Ces noms sont empruntés à la langue noble de son époque, parlée par toutes les personnes cultivées, du moins en Occident, le latin.

Il s'ensuit qu'aujourd'hui encore, les naturalistes peuvent à peu près se comprendre quelle que soit leur culture d'origine !

La nomenclature binomiale de Linné, telle qu'elle a été exposée en 1758 dans son ouvrage majeur Systema naturae, forme la base de la taxinomie moderne (la taxinomie ou taxonomie est l'art de classer les choses).

Publié ou mis à jour le : 2016-09-03 13:00:56

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Denise (23-11-200710:52:13)

L'auteur de l'article est contraint à la concision, bien sûr. Mais il serait bon de ne pas perpétuer l'idée que Darwin découvrit soudain l'évolutionnisme. Bien des savants et même poètes avant lui en avaient fait l'hypothèse. Ne citons que son propre grand-père Erasmus Darwin.
Détail amusant. Homme de son temps et très religieux, Linné cachait aux femmes de sa propre famille le caractère sexuel de sa classification...


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Comment est mort le pasteur Dietrich Bonhoeffer ?

Réponse
Publicité