Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Syrie
La Syrie et le Levant
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Syrie

Cinq mille ans de patrimoine


Parce qu'elle est située géographiquement dans une position stratégique, la Syrie est depuis des millénaires une terre d'envahisseurs et de bâtisseurs. Alors que l'actualité la place de nouveau sous les projecteurs, allons visiter les plus grands sites de ce pays pour découvrir la richesse infinie de son histoire.

Découvrez notre quiz
Deir-Moussa, peinture murale (Syrie) (photo : G. Grégor)

Au bord de l'Euphrate : Mari (3e millénaire avant JC)

Statue d’Ebih-il, super-intendant de la cité mésopotamienne de Mari, Paris, musée du Louvre.Remontons au 3e millénaire avant notre ère, dans l'est de la Syrie, aux frontières de l'actuel Irak. Devant nous s'étend la ville mésopotamienne de Mari, bâtie de toutes pièces pour profiter de la position stratégique du site : s'installer dans cette plaine revenait en effet à contrôler le trafic sur l'Euphrate.

Devenue rapidement prospère, la cité-État était protégée par une digue et reliée au fleuve par un canal. Le système de canalisation était d'ailleurs sa fierté, puisqu'elle pouvait s'enorgueillir de la construction d'un autre canal de près de 120 km, reliant l'Euphrate au fleuve Khabur.

De forme circulaire, ses bâtiments en briques s'organisaient autour d'une ziggourat et d'un palais royal dont les 300 pièces aux décors peints étaient protégées par des murs atteignant parfois 4 mètres de haut. C'est ici qu'on a retrouvé une exceptionnelle collection de 15.000 tablettes éclairant l'organisation du pays sous le règne de son dernier roi (vers 1800 avant JC), avant que les troupes du roi de Babylone Hammourabi ne la détruisent.

Les lions néo-hittites : Aïn Dara (XIe siècle avant JC)

Ain Dara (Syrie), statue de lion hittite (photo : G. Grégor)Originaires d'Anatolie, les Hittites ont étendu leur royaume jusqu'au nord de la Syrie, construisant au XIe s. av. J.-C. une cité près de la source d'Aïn Dara.

La ville était placée sous la protection de son temple, certainement dédié à la déesse de l'amour et de la fertilité Ishtar. Pour entrer dans le bâtiment en basalte noir, dont la base des murs est toujours ornée de bas-reliefs, il faut passer devant un impressionnant lion, gardien du lieu.

La magnificence romaine : Apamée et Bosra

Apamée (Syrie), mosaïque romaine (photo : G. Grégor)Au 1er millénaire av. J.-C., Assyriens, Babyloniens puis Perses se disputent la Syrie qui tombe vite entre les mains d'Alexandre le Grand grâce à sa victoire d'Issos en 333 avant JC. À sa mort, le pays passe aux mains de son général Seleucos Nicator et de ses descendants, les Séleucides, jusqu'à l'arrivée des armées de Pompée en 64 avant JC qui en fait une province romaine.

La pax romana s'étend alors sur la région, permettant aux riches cités hellénistiques de se développer sur les routes des caravanes. C'est le cas d'Apamée qui profite de la sédentarisation de la population pour développer un cadre de vie grandiose.

La ville, qui tient son nom de l'épouse de Seleucos, a compté jusqu'à 500.000 habitants avant d'être frappée par plusieurs tremblements de terre. On peut encore imaginer sa grandeur passée en se promenant sous les 400 colonnes ouvragées du cardo maximus, long de presque 2 kilomètres.

À l'autre bout du pays, à la frontière jordanienne, se dresse un autre exemple du savoir-faire romain : le théâtre de Bosra.

Pratiquement intact, il doit son exceptionnel état de conservation à son utilisation militaire et à l'accumulation du sable et des gravats à l'intérieur, au fil des siècles.

Bosra (Syrie), théâtre (photo : G. Grégor)

Palmyre, cité de légende (1er-IIIe siècles)

Depuis 3.000 ans, Palmyre est l'aimant qui attire les voyageurs au centre de la Syrie... En 1691, c'est cependant par hasard que des marchands anglais redécouvrent les ruines au milieu du désert.

Palmyre (Syrie) (photo : G. Grégor)

L'ancienne oasis, déjà citée dans la Bible sous le nom de Tadmor, est située idéalement sur les grandes routes des caravanes commerçant avec l'Orient (...).


Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2017-06-25 19:47:44

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 8 commentaires sur cet article

Claude POSTEL (06-08-201214:46:10)

articles merveilleux -

j'ai eu le bonheur de passer 2 semaines en Syrie , il y a 15 ans environ - on pourrait écrire des livres sur ce pays - actuellement dévasté - BOSRA , APAMEE , PALMYRE ( ce miracle dans le désert ALEP - ( comme sorti des mille et une nuits )- DAMAS et l'ex-quartier chrétien avec sa vieille chapelle et ses rues - toute le Syrie est un pays magnifique - un seul exemple - la mosquée des OMEYADES
qui parait irréelle tellement elle est à la fois bel... Lire la suite

Adelya22 (09-03-201219:04:44)

Ce pays magnifique est sous l'emprise de la dictature depuis des décennies. Tous s'accommodaient de la situation du temps du père de l'actuel dictateur. Du temps de Hafez el Assad, on admettait ce régime fort imprégné d'un culte de la personnalité et d'un autoritarisme de type soviétique, il avait succédé à un régime militairedont les factions ont eu le plus grand mal à maintenir la paix dans le pays et surtout à réguler la situation du pays proche le Liban, tiraillé de toutes parts et quasiment... Lire la suite

Hervé Camier (08-03-201217:45:35)

Il est indispensable de lire, de la défunte Fr. Gange, le livre Avant les Dieux la Mère universelle, pour interprêter correctement l'histoire ancienne, et le livre Jésus et les Femmes, pour les temps dits "chrétiens". Sinon on écrit des sottises, inspirées par l'illusion du patriarcat-existant-de temps-immémorial, selon l'expression de F.G.

B. de Bien (08-03-201216:01:25)

Vraiment très intéressant ce racourci de l'histoire d'une région charnière qui fut si importante. Quel malheur que la situation actuelle qui meurtrit la population qui y vit.

elisabeth drye (06-03-201216:53:57)

La Syrie est un pays merveilleux et passionnant. Quelle tristesse de la voir anéantie par une dictature impitoyable ! Respect et honneur à son peuple héros.

André Allard (06-03-201215:54:53)

Bonjour.
Je retrouve avec plaisir des sites que j'ai visités il y a déjà un temps certain...
Cordialement.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Comment est mort le pasteur Dietrich Bonhoeffer ?

Réponse
Publicité