22 avril 1637 - L'insurrection des Croquants - Herodote.net

22 avril 1637

L'insurrection des Croquants

Les dernières années du règne de Louis XIII sont marquées par des révoltes anti-fiscales, dont la plus célèbre est celle des Croquants (surnom méprisant donné aux paysans)...

Pillage d'un village (1640, Sebastian Vrancx, musée du Louvre)

Misères du Grand Siècle

Lesdits Croquants sont des paysans de l'Angoumois et du Périgord excédés par l'introduction d'une taxe sur le vin et l'augmentation des autres charges. Ils se soulèvent le 22 avril 1637 et s'attaquent aux collecteurs d'impôts. La rébellion, forte de 8000 hommes, s'étend, atteint le Haut-Quercy, entre Lot et Dordogne. Pas moins de 3 000 hommes de l'armée royale sont obligés d'abandonner la surveillance de la frontière espagnole pour venir mater le soulèvement. Celui-ci se conclut au prix d'un millier de victimes.

Les chefs des Croquants sont condamnés à mort, au bannissement ou aux galères mais la masse des paysans et villageois est traitée avec plus de mansuétude. Le cardinal de Richelieu accorde une large amnistie, ayant besoin de toutes ses forces pour combattre l'Espagne.

À l'été 1639, survient aussi la révolte des Nu-pieds, provoquée par la levée de l'exemption de la gabelle dans le Cotentin.

Les révoltés sont les paysans sauniers qui vivent de la production de sel autour du mont Saint-Michel. Ils sont rejoints par des gentilshommes pauvres qu'exaspère l'arbitraire royal. Le soulèvement est écrasé par Richelieu avec plus de dureté que celui des Croquants.

Publié ou mis à jour le : 2019-04-30 00:03:01

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux