Notre bibliothèque idéale
Nous avons sélectionné pour vous nos livres d'Histoire préférés. Ils constituent de notre point de vue le fonds de la bibliothèque idéale de tout amateur d'Histoire...

Tous sont agréables à la lecture et accessibles aux non spécialistes. La plupart sont disponibles en poche.


Tous nos livres préférés sont normalement disponibles chez votre libraire de proximité. À défaut, vous pouvez lui demander de vous les commander.
Si vous préférez passer par internet, évitez tout de même l'Américain Amazon, qui pressure les éditeurs, fraude le fisc mais use de subventions publiques.
Hérodote et Thucydide
Oeuvres complètes

Ce bel ouvrage de La Pléiade (Gallimard) inclut L'Enquête du premier auteur et La guerre du Péloponnèse du second.
 
Dictionnaire d'histoire universelle
par Michel Mourre

Voici la Bible de tous les amateurs d'Histoire, étudiants et enseignants. On dit aussi le "Mourre" , preuve que cet ouvrage apparu en 1977, quelques mois après la mort de son auteur, est déjà devenu une référence.

L'ouvrage présente dans l'ordre alphabétique des notices détaillées et claires sur tous les personnages et les lieux marquants de l'Histoire. Il existe sous différents formats chez Bordas.

La version en un volume (plus de mille pages !), dite Le petit Mourre, est tout à fait suffisante avec une mise en page aérée, 5000 notices réactualisées jusqu'en mars 2004, une cinquantaine de cartes et 1400 illustrations. Qui plus est, le petit Mourre est livré avec un cédérom PC/Mac qui contient l'ensemble des textes et des cartes. Ce cédérom permet des recherches sur l'ensemble de l'ouvrage à partir d'un mot, d'une expression ou d'un thème (mais pas question de copier ou d'imprimer son contenu !).
Atlas du 21e siècle
Nathan, 2010, 39 euros

Des cartes claires, détaillées et lisibles, en bref didactiques, voilà la première qualité que l'on attend d'un Atlas, que l'on soit scolaire, enseignant ou simplement curieux. Celui-ci la possède assurément.

Après une introduction sur la Terre et le système solaire et sur les projections cartographiques, l'ouvrage présente différents chapitres par grandes régions : France, Europe etc.

Chaque grand pays, région ou continent fait l'objet de cartes thématiques : population, économie, administration, urbanisation et transports. À noter aussi un dernier chapitre très instructif sur le monde : populations, environnement, économie, climats etc. Une mine de renseignements que l'on se plaît à consulter au hasard des pages.
Atlas historique
par Georges Duby

Un classique. Indispensable dans toute bonne bibliothèque d'Histoire (Larousse).
Trésors et secrets du quai d'Orsay
par Pierre-Jean Rémy, Académie française

Avec ce livre élégant de 1080 pages, les amoureux de l'Histoire peuvent s'offrir une plongée aux sources de la mémoire. L'auteur, diplomate et académicien, a réuni pas moins de 120 documents, compte-rendus et lettres d'ambassadeurs et de ministres. Rien que du concret, dans un style naturel et précis.

Ces textes et les commentaires alertes de l'auteur qui les acccompagnent nous font revivre en direct les grands événements de notre Histoire comme les plus pittoresques. Cela va de la description du supplice de Ravaillac aux entretiens franco-soviétiques sur le sort de l'Allemagne en passant par les observations du diplomate et écrivain Gobineau sur l'esclavage au Brésil et les lois morales en Perse.

L'Histoire de France tout simplement
Aurélien Fayet et Michelle Fayet

Un livre à mettre entre toutes les mains des collégiens et lycéens ainsi que de leurs parents (Eyrolles, 2007, 480 pages) !

Avec clarté et simplicité, sans fioritures ni détails inutiles, les auteurs nous brossent à grands traits l'Histoire de France. Ils concluent leur survol avec une Histoire de la mode (utile en particulier pour analyser et situer dans le temps les oeuvres d'art).

1515 et les grandes dates de l'Histoire de France
sous la direction d'Alain Corbin

Pour les nostalgiques de l'école de Jules Ferry et de l'histoire comme on l'enseignait autrefois...

Dictionnaire Perrin d'Histoire de France
sous la direction éditoriale d'Anthony Rowley

Le Dictionnaire Perrin d'Histoire de France (éditions Perrin, octobre 2002, 63 euros) a été conçu à l'origine par le duo d'historiens Decaux-Castelot. Ce grand classique s'est embelli au fil des rééditions jusqu'à comporter 1152 pages grand format, 5000 notices, un millier d'illustrations dont la plupart en couleur, 120 cartes,...

Pour les amateurs d'Histoire comme pour les néophytes, c'est un régal de parcourir les pages et de survoler les notices. Celles-ci se lisent comme de petits récits souvent pleins de vie. Rien à voir avec la sécheresse habituelle des dictionnaires : la présentation est agréable et l'écriture limpide; une ou deux lignes d'introduction rendent chaque texte compréhensible à tout un chacun.

Le dictionnaire privilégie les événements majeurs qui ont fait l'histoire de France tout comme les personnages connus ou moins connus qui y ont participé. Il offre aussi une archéologie de l'existence quotidienne : pratiques sociales et culturelles, manières de vivre, d'aimer et de mourir... On aimerait un dictionnaire équivalent et dans une aussi belle présentation consacré à l' Histoire universelle ;-)
1515 et les grandes dates de l'Histoire de France
sous la direction d'Alain Corbin

Pour les nostalgiques de l'école de Jules Ferry et de l'histoire comme on l'enseignait autrefois...
 
L'Europe à l'époque moderne,
XVIe-XVIIIe siècle
par Jean-Pierre Bois

Cet ouvrage est destiné aux étudiants et sa lecture n'est pas des plus ludiques. Il mérite toutefois le détour en raison de son caractère synthétique. Essentiel pour percevoir l'émergence de l'Europe moderne au sortir du Moyen Âge (Armand Colin, 1999).
 
Les traites négrières, essai d'Histoire globale
par Olivier Grenouilleau

L'auteur s'est donné pour ambition dans cet ouvrage de rapprocher et confronter tous les travaux concernant les traites négrières à travers le monde. Le résultat, bel exemple d'histoire globale, est une synthèse de tout ce qu'il est possible de savoir sur les traites aussi bien orientales (musulmane) qu'atlantiques. (Gallimard 2006).


 
De la démocratie en Amérique
par Alexis de Tocqueville

Alexis de Tocqueville est devenu célèbre à 30 ans avec ce chef-d'oeuvre d'analyse politique consacré à la jeune démocratie américaine.

À partir de ses observations sur la société américaine, Tocqueville a développé sa vision des démocraties modernes avec une remarquable clairvoyance. Son ouvrage fait encore référence dans toutes les universités d'Outre-Atlantique.

La langue de Tocqueville, d'une magnifique limpidité, met les concepts les plus subtils à la portée du plus grand nombre. C'est un régal pour l'esprit.Grand merci aux éditions Gallimard de nous offrir enfin la Démocratie dans la prestigieuse collection de La Pléiade (présentation et notes d'André Jardin).
 
L'Ancien Régime et la Révolution
par Alexis de Tocqueville

Après le succès de la Démocratie en Amérique, Alexis de Tocqueville s'est plongé dans l'étude des origines de la Révolution française avec L'Ancien Régime et la Révolution (disponible en collections de poche). Il a montré dans cet ultime chef d'oeuvre comment, par certains aspects, la Révolution de 1789 a prolongé l'oeuvre centralisatrice de Mazarin et Richelieu.
 
La Grande Guerre 1914-1918
par Marc Ferro

L'historien officiel de la chaîne Arte est avant tout l'auteur de ce chef-d'oeuvre sur la Première Guerre mondiale. Son ouvrage a l'immense mérite de n'être pas seulement descriptif mais aussi analytique et explicatif.

Marc Ferro s'étend en particulier sur les origines politiques et morales du conflit. Il montre comment les élites européennes, en France, en Allemagne et dans les autres pays, ont poussé à la guerre dès 1880 sans but véritable (Gallimard, collection Idées, 1969) À consommer avec délectation (Seuil, Points, 1994).
 
Clemenceau
par Philippe Erlanger

Cette très vivante biographie du Tigre est l'occasion de découvrir la IIIe République, avec ses contradictions et ses faiblesses. Sur ce fond historique, l'historien met en évidence les ambiguïtés de Georges Clemenceau, inflexible partisan de l'ordre face aux grévistes de 1906 et fougeux va-t-en-guerre de 1913 à 1919.

 
Churchill
par François Kersaudy

L'historien François Kersaudy nous offre une belle biographie de l'homme qui vainquit Hitler.

A travers une longue existence qu'aucun romancier n'aurait jamais osé imaginer, il nous montre comment le Destin a très tôt jeté son dévolu sur cet être d'exception et s'en est servi pour détourner le cours des événements.

Quand on se remémore Churchill, c'est le vieux lutteur septuagénaire qui émerge de l'Histoire. Mais son ascension jusqu'au grand jour de la Victoire sur le nazisme a été préparée par toute une vie au service de la politique, de l'action et de la littérature. C'est ce qui ressort avec éclat de cet ouvrage. Il se lit comme un roman sans que jamais l'ennui affleure. Un roman ? Tout est vrai : les exploits tintinnesques de notre héros, sa contribution à l'invention des tanks et du radar, au développement de l'aviation de guerre, à la mise en oeuvre de l'OTAN,...


 
Churchill, un guerrier en politique
par Sebastian Haffner

Voici une biographie de Churchill ramassée mais d'une très grande limpidité, qui présente toutes les facettes du personnage et nous éclaire surtout sur le contexte de son action et les enjeux géopolitiques européens (Alvik, 2002)... [en savoir plus]
Mémoires
par Jean Monnet

Le Père de l'Europe se révèle très éloigné de l'image glacée léguée à la postérité. On découvre un remarquable représentant de la bourgeoisie française, possédé dès 1914 par la folie de réunir les hommes. Ses Mémoires , écrites avec clarté et précision, constituent le meilleur livre d'Histoire pour comprendre le XXe siècle. Indispensable aux étudiants de Sciences Politiques (Fayard, 1976)...
Le siècle dernier (1918-2002)
par René Rémond

Ce tome 6 de la collection Histoire de France (Fayard, 1988) couvre l'Histoire de la France depuis 1918. Cette date n'est pas choisie au hasard. Elle marque la véritable entrée dans le XXe siècle après le carnage de la Grande Guerre. C'est aussi... l'année de naissance de l'auteur.

René Rémond n'est pas seulement l'un de nos meilleurs spécialistes de l'Histoire contemporaine, politique et religieuse. C'est aussi un grand écrivain. Il a l'immense mérite d'écrire dans une langue élégante, claire et précise, ce qui rend ses ouvrages accessibles à tous les publics.

Le siècle dernier se présente comme un outil indispensable pour les étudiants et toutes les personnes désireuses de connaître les circonvolutions de la politique française.

On peut compléter cette lecture avec un petit ouvrage intitulé Regard sur le siècle (Presses de Sciences Po, 1999, 115 pages) dans lequel René Rémond analyse lucidement les lignes de force du XXe siècle, ses tragédies évidentes et ses promesses incertaines.

Chronologie Universelle
par André Larané

Ce livre de la collection Librio (2011) présente l'aventure humaine en 114 pages, sous la forme d'un récit limpide, avec cartes et illustrations...
Un guide agréable autant qu'utile pour les collégiens, lycéens et étudiants.

Brève Histoire du monde
par Ernst H. Gombrich

Chef d'oeuvre de clarté et de simplicité, ce classique a été réédité en 2007 en traduction française.
Il s'adresse aux adolescents et plus largement à tous les amateurs de beaux récits !
L'auteur, célèbre critique d'art autrichien, raconte l'Histoire sur un ton familier mais avec compétence. Son livre est aussi agrémenté de dessins de sa main (Hazan, 2007, 330 pages).
L'Europe, Histoire de ses peuples
par Jean-Baptiste Duroselle, de l'Institut

Voici un beau livre des éditions Perrin, avec un texte plein de sensibilité et une iconographie d'une rare richesse. C'est l'ouvrage de référence à mettre en bonne place dans toute bibliothèque, à l'usage des jeunes et des moins jeunes, des savants et des moins savants. On peut le lire d'une traite ou l'effeuiller sans projet précis, avec toujours la certitude d'y découvrir une perle, dans le texte comme dans les images.
Histoire de l'Europe
sous la direction de Jean Carpentier et François Lebrun

Réédité en format de poche (Seuil, Points, 620 pages, 1990/2002), ce livre comporte dans chaque chapitre un exposé pédagogique et concis de la période concernée et surtout de nombreux documents textuels. Choisis avec pertinence, ces documents complètent admirablement la connaissance de notre Histoire.
La Grèce et les Balkans
par Olivier Delorme

Ces trois volumes aussi clairs que denses racontent l'Histoire des Balkans de la haute Antiquité au XXIe siècle.

Nous découvrons ainsi comme l'empire romain a muté en un empire byzantin puis en un empire ottoman avant d'éclater en nations rivales. Un outil indispensable pour comprendre le monde présent.

L'épopée des croisades
par René Grousset

Régulièrement réédité, cet ouvrage célébrissime de l'orientaliste René Grousset présente les croisades à la manière d'une épopée de chair, de sang et de passion. Il se lit comme un roman et fait néanmoins référence comme ouvrage historique.
La société féodale
par Marc Bloch

Marc Bloch est l'un des plus grands historiens français du XXe siècle. En révolte contre une vision trop événementielle de l'Histoire, il a créé l'école des Annales. Son ouvrage sur la société féodale est le meilleur témoignage de cette nouvelle approche historique.

Il montre de façon vivante comment se sont tissés les liens féodaux au cours de l'époque carolingienne. L'État moderne est le lointain rejeton de cette féodalité bâtie sur les relations personnelles de suzerain à féal.

À 50 ans passés, pendant la Seconde Guerre mondiale, l'intellectuel a rejoint la Résistance. Il a tiré de cette expérience un petit ouvrage remarquable : L'étrange défaite (Albin Michel, nombreuses rééditions).

Marc Bloch a été fusillé par les nazis en 1944, près de Lyon.
L'Église au Moyen Âge
par Pierre Riché

Un récit passionnant et très instructif sur l'institution principale du Moyen Âge occidental (Cerf, septembre 2006). L'auteur, grand médiéviste, évoque sans concession les grandeurs et les faiblesses de l'institution comme des hommes qui la mènent...[ en savoir plus ]
La révolution industrielle du Moyen Âge
par Jean Gimpel

Ce petit essai d'un historien des techniques a contribué à modifier la vision commune du Moyen Âge en révélant l'importance des innovations techniques et des développements industriels liés à cette époque (Seuil, Points, 1975).
1492
par Jacques Attali

Cet essai couvre l'époque charnière qui sépare le Moyen Âge de la Renaissance. On y cueille avec plaisir des informations méconnues mais aussi des thèses fulgurantes et jamais anodines sur l'Histoire politique et morale. Il est l'oeuvre d'un écrivain protéiforme et talentueux à l'imagination sans égale, qui ne rechigne pas non plus à plagier les travaux d'autrui (Fayard, 1991).
Ils portaient l'écharpe blanche
par François Bayrou

Cet ouvrage de synthèse raconte de façon palpitante et détaillée l'histoire - et la préhistoire - de la Réforme en France.
Cela commence au XIIIe siècle avec un beau portrait de Saint Thomas d'Aquin et finit à la Révolution avec le rappel des grands acteurs protestants du moment.

Le portrait de Calvin, le récit des guerres de religion et les problématiques liées à l'Édit de Nantes et à sa révocation sont au coeur de l'ouvrage. Indispensable pour comprendre la Réforme.
La France de la Renaissance
par Arlette Jouannar

Voici une somme complète, précise et bien écrite, ce qui ne gâche rien, sur la Renaissance française, de François 1er au début des guerres de religion.

L'auteur survole tous les aspects de ce «siècle plein de lumières» (Rabelais) : arts et lettres, politique et institutions, société et moeurs.

Elle montre en particulier la montée en puissance des «robins» ou magistrats, qui prennent le pas sur les marchands, le renforcement de l'autorité royale et l'effervescence des idées, sur un fond de malheurs et de disettes. .
L'Allée du Roi
par Françoise Chandernagor

Cet ouvrage inclassable a bénéficié d'un immense succès dès sa parution. Roman historique autant que livre d'Histoire, il nous fait connaître le destin exceptionnel de Madame de Maintenon, la deuxième épouse de Louis XIV, à travers ses Mémoires apocryphes. Le livre est écrit dans une langue élégante comme il se doit, à la manière de Saint-Simon. De quoi faire aimer l'Histoire aux plus réticents (Julliard, 1981).
Les Révolutions (1789-1851)
par Jean Tulard

Le principal historien actuel de la Révolution et de l'Empire nous livre toutes les clés du drame d'où est sorti notre monde contemporain. L'ouvrage est très riche en informations. Il propose aussi une évaluation judicieuse des événements. Indispensable pour la connaissance de cette période (Fayard, le Livre de poche, 1985).
Le Monde chinois
par Jacques Gernet

Il existe très peu de livres d'Histoire en français sur la Chine. Heureusement, il y a «Gernet» qui fait autorité dans le monde entier. Cet ouvrage de près de 700 pages raconte la Chine depuis les origines, sous ses différents aspects : historique, cuturel, humain, technique, économique, religieux,...

L'Art de l'Islam en Orient d'Ispahan au Taj Mahal
parHenri Stierlin

Il existe très peu de livres en langue française pour les curieux de l'histoire et de l'art islamiques. Heureusement, nous avons celui-ci qui est un pur chef-d'oeuvre.

Dans un grand format, richement illustré, ce beau livre de l'historien Henri Stierlin raconte l'Histoire politique, humaine et culturelle des empires islamiques qui se sont succédé des rives de l'Euphrate à celles du Gange.

C'est l'occasion de découvrir un vaste pan de l'Histoire universelle ignoré par l'enseignement traditionnel: Iran des Séfévides, Indes des Grands Mogols,... et de préparer de futurs voyages dans ces régions (Gründ, 2002).
Le partage de l'Afrique
par Henri Wesseling

Je ne connais pas d'ouvrages aussi complets que celui-ci sur la colonisation de l'Afrique. Traduit du néerlandais, il présente les conquêtes coloniales des puissances européennes à la veille de la Première Guerre mondiale. Il détaille de façon précise l'enchevêtrement des enjeux diplomatiques, militaires, économiques,... (Denoël, 1996).
Les totalitarismes au XXe siècle
par Léon Poliakov

Voici la réflexion d'un historien de l'antisémitisme sur les phénomènes politiques qui ont marqué le début du XXe siècle. L'auteur présente successivement les totalitarismes soviétique, italien, allemand et chinois. Le cas italien est assez particulier. Le fascisme n'a pas beaucoup de sang à se reprocher, en comparaison du nazisme et du communisme mais il a joué un rôle majeur dans l'émergence des totalitarismes d'extrême-droite et notamment du nazisme. À ce titre, il ne peut pas être négligé (Fayard, 1987).
Les somnambules
par Christopher Clark

Cet historien australien brosse un panorama magistral de l'Europe à la veille de la Grande Guerre.

Il détaille l'imbroglio diplomatique et guerrier qui a conduit les dirigeants du Vieux Continent à se jeter tels des somnambules dans un conflit suicidaire (Flammarion, 2013).


Toute l'histoire du monde
par Jean-Claude Barreau et Guillaume Bigot

Toute l'histoire du monde de la préhistoire à nos jours est une tentative sympathique de réhabiliter l'Histoire. En 450 pages, les auteurs déroulent l'Histoire avec des formules pleines de vivacité. Autant dire que l'on ne s'ennuie pas le moins du monde au fil des pages. On apprécie par-dessus tout les synthèses qui résument la problématique d'une époque en quelques phrases bien tournées, en évitant l'accumulation de détails.
Les populations du monde
par Gérard-François Dumont

Cet ouvrage s'adresse à ceux qui désirent comprendre le monde contemporain comme aux étudiants en histoire et géographie.
Gérard-François Dumont présente avec clarté et précision les grands ensembles de population en s'appuyant sur de nombreuses figures et cartes. Ses exposés sur l'immigration aux États-Unis, la mosaïque libanaise et l'imbroglio israélien témoignent des interactions entre Histoire et démographie (Armand Colin, deuxième édition, 2004).
Gérard-François Dumont dirige la revue Population & Avenir.
L'ennemi intime
par Patrick Rotman

Voici l'enquête d'un écrivain sur la guerre d'Algérie, quarante ans après les faits. Sans doute le meilleur ouvrage sur ce sujet pénible et difficile, le plus poignant qui soit, le plus objectif aussi et surtout le plus proche de la réalité du terrain.

À partir de témoignages de survivants (appelés, militaires de carrière, harkis ), l'auteur reconstitue l'enchaînement implacable des faits.

Sans accuser personne ni prendre ouvertement parti, il montre comment des jeunes gens sans histoire ont pu en arriver à commettre des faits atroces (tortures, exécutions sommaires) ou à s'en   rendre complices.


Un livre à mettre entre toutes les mains, au demeurant facile à lire et plus vivant qu'un roman ordinaire (Seuil, 2001)