Le dictionnaire de l'Histoire

zazou, swing

Le chanteur de jazz américain Bob Calloway interprète en 1933 Zah Zuh Zaz. Cette chanson au titre mystérieux va accompagner le succès du swing dans les boîtes de nuit des deux côtés de l'Atlantique. Elle inspire en France la mode zazou, lancée en 1938 par le chanteur d'origine suisse Johnny Hess avec les titres Je suis swing et Ils soint zazous.

Sous l'Occupation, c'est en se déhanchant au rythme du swing et en affichant les codes vestimentaires des zazous que les jeunes citadins vont repousser le malheur et préserver leur joie de vivre, au grand scandale de la presse conventionnelle et collaborationniste. Ils ne vont pas tarder à se rebeller à leur manière potache, par exemple en portant une étoile jaune avec l'inscription « zazou » !

On peut voir dans le phénomène swing des années 1930, en Occident, l'émergence d'un animal encore inconnu, l'adolescent !

Dans les temps antérieurs, l'on passait directement de l'enfance à l'âge adulte, par le mariage, le travail dans les champs ou à l'usine, éventuellement la succession des parents à la tête de la ferme familiale. Désormais, les études ménagent un sursis avant ces pénibles échéances et permettent à cette classe d'âge de 13 à 21 ans de se définir en opposition aux adultes et aux parents.

Voir : Époque moderne : l’enfant exploité et rejeté

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net