Le dictionnaire de l'Histoire - polythéisme, monothéisme, animisme - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

polythéisme, monothéisme, animisme

Polythéisme : les premières cités, il y a environ 10 000 ans, avaient chacune un dieu ou une déesse attitré. Ces cités se sont rapprochées pour constituer des États importants, comme en Égypte, ou pour commercer entre elles, comme en Grèce ou en Arabie. Leurs habitants ont alors pris l'habitude de prier indifféremment les dieux de l'une ou l'autre cité. C'est ainsi que s'est développé le polythéisme, religion qui admet l'existence de plusieurs dieux ou divinités.

Le mot polythéisme a été forgé par le philosophe juif Philon d'Alexandrie (né en 25 av. J.-C.) avec les mots grecs polus, nombreux, et theo, dieu. Philon a voulu de la sorte qualifier la religion de Rome. L'hindouisme est la principale religion polythéiste d'aujourd'hui (et la troisième religion par le nombre de ses fidèles avec plus d'un milliard d'hindouistes recensés).

Monothéisme : le peuple hébreu ou juif a suivi une voie particulière. Au lieu de mêler son dieu à celui des autres communautés, il l'a érigé en Dieu unique, donnant naissance au monothéisme, ou religion d'un seul dieu, d'après les mots grecs mono, unique, et theo, dieu. Le terme a été inventé au XVIIe siècle par le philosophe anglais Henry More (né en 1614) pour précisément qualifier la religion juive et la distinguer du... christianisme, qui affiche sa foi en un Dieu unique mais en trois personnes, Père, Fils et Saint Esprit !

Loin de ces subtilités, on reconnaît aujourd'hui trois grandes religions monothéistes : le judaïsme (religion des juifs) ainsi que le christianisme et l'islam qui en sont issus.

Animisme : Il existe des religions dites animistes (du latin anima, souffle vital) ou panthéiste (du grec pan, tout), qui prêtent une âme divine à tous les éléments de l'univers : rochers, rivières... Beaucoup de religions polythéistes ont un substrat animiste avec des dieux associés à un élément naturel (Apollon et le soleil...). L'Afrique noire compte encore beaucoup d'adeptes de ces cultes. Le shintoisme, religion officielle du Japon, est la plus connue des religions animistes.

Il existe enfin des religions comme le bouddhisme qui ne se soucient pas de l'existence éventuelle d'un Dieu et que l'on pourrait dire... agnostiques (un mot forgé avec le suffixe privatif grec a- et le mot gnosis qui désigne la connaissance).

Les frontières entre ces catégories sont très poreuses : les Égyptiens de l'époque pharaonique ont pratiqué un culte polythéiste avec un substrat animiste et une forme souvent très proche du monothéisme avec un dieu dominant tous les autres ou les excluant (Osiris, Râ ou Aton) ; les Romains ont manifesté une grande capacité à assimiler les cultes des peuples voisins ou soumis (Grecs) ; enfin, les chrétiens et les musulmans pratiquent souvent le culte des saints ou des marabouts, une forme de polythéisme aux vertus apaisantes.

Voir : Innombrables variantes

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès