Le dictionnaire de l'Histoire - pinyin - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

pinyin

En 1958, la Chine a adopté le pinyin, un nouveau système de transcription des mots et idéogrammes chinois dans l'alphabet romain. Ce système se veut le plus proche possible de la prononciation usuelle en mandarin, la langue de la Chine du Nord.

Voici un tableau des principaux noms propres de l'Histoire chinoise avec les correspondances entre le pinyin et les anciennes écritures :

Pinyin et anciennes graphies
Pinyin

Chang'an

Chengde
Ancienne(s) graphie(s)

Tch'ang'an
Jehol


ex-capitale (aujourd'hui Xi'an)
résidence d'été des Qin
Cixi
Daoguang
Ts'eu-hi
Tao-Kouang
 
Deng Xiaoping
Fujian
Gaozong
Teng Siao-P'ing
Fou-kien
Kao-tsong

province en face de Taiwan
Guomindang
Jiang Jieshi
Kuomintang
Tchang Kai-chek
 
Kangxi
Lin Zexu
K'ang-hi
Lin Tseu-siu
 
Luoyang
Mao Zedong
Nanjing
Lo-yang
Mao Tsé-toung
Nankin
ancienne capitale
Si Huang Di
Taiping
Tsin Che Houang-ti
T'ai P'ing
 
Taizong
Tang
T'ai-tsong
T'ang
 
Wu Zetian
Xuanzong
Wou Tsö-t'ien
Hiuan-tsong
 
Yangzi Jiang
Zheng He
Yang-tsé-Kiang
Cheng-ho
le long fleuve, ou le Fleuve Bleu 
Zhou Enlai
Zhu Di
Chou En-lai
Yong-lo
 

Ce changement était devenu nécessaire. Il n'en a pas moins bouleversé les habitudes de lecture des Chinois... et des Occidentaux, en modifiant en profondeur les noms chinois. Ainsi Mao Tsé-toung s'appelle-t-il désormais Mao Zedong.

Voir : Abrégé d'histoire chinoise

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès