Le dictionnaire de l'Histoire - écrouelles - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

écrouelles

En France comme en Angleterre, on prête au roi la faculté de « guérir les écrouelles » pour mieux démontrer sa place à part dans l'humanité. Selon l'historien Marc Bloch, cette tradition remonte à Robert II le Pieux (996-1031), fils d'Hugues Capet, pour la France et à Henri 1er (1100-1135), fils de Guillaume le Conquérant, pour l'Angleterre.

Le roi capétien procède au toucher des malades (parfois plusieurs centaines ou quelques milliers en une journée), après son sacre et à l'occasion de quelques grandes fêtes (Pâques, Pentecôte...).

Les écrouelles, ou scrofules, sont une tuberculose ganglionaire qui se fistulise à la peau. Elles peuvent guérir spontanément jusqu'à la calcification du ganglion. Ainsi, après qu'un roi ait touché un malade et prononcé la formule : « Le roi te touche, Dieu te guérit » (sous-entendu « ... te guérisse »), une guérison spontanée peut être interprétée comme liée au geste royal et son absence, comme le résultat de la volonté divine.

Voir : Le sacre et la royauté au Moyen Âge

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès