Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Le dictionnaire de l'Histoire
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

Le dictionnaire de l'Histoire

monastère, abbaye, couvent



 

Un monastère est une communauté de moines (hommes) ou de moniales (femmes, on dit aussi religieuses) voués à la prière et au travail, dans la chasteté et l'humilité. On rencontre des monastères dans les chrétientés catholique et orthodoxe ainsi que dans d'autres religions comme le bouddhisme.

Le mot vient du grec monakhos (solitaire) parce que les premiers chrétiens qui vouèrent leur vie à la prière étaient des ermites isolés dans le désert d'Égypte comme saint Antoine le Grand. Il est synonyme de couvent, qui vient du latin convenire, se rassembler. Parmi les monastères ou couvents de l'Église catholique, on distingue généralement les simples prieurés, avec un prieur à leur tête, et les abbayes, dirigées par un abbé (du mot araméen abba, qui signifie père et d'où vient aussi le mot pape).

Les monastères bénédictins, fidèles à la règle de Saint Benoît de Nursie, sont fondés à l'écart des villes, généralement dans des fonds de vallée que les moines ont soin de défricher et mettre en valeur avec le concours de frères convers (du latin conversus, converti), en charge des tâches domestiques, ainsi que de serfs ou de paysans libres. Les enfants confiés aux monastères en vue de devenir moines sont appelés oblats (du latin oblatus, offert). Les moines eux-mêmes se consacrent à la prière et au travail (essentiellement la copie de manuscrits). 

Parmi les monastères de cette sorte, relevons le Mont-Cassin (ou Monte-Cassino), entre Rome et Naples, Cluny, en Bourgogne, le mont Saint-Michel, près d'Avranches, Fontevraud (ou Fontevraut), près de Saumur, la Chaise-Dieu, en Auvergne, et Clairvaux, en Champagne...

Les croisades entraînent aussi la création au XIe siècle d'ordres monastiques combattants, avec des moines-chevaliers (Templiers, chevaliers Teutoniques,...). Le développement des villes marchandes, au XIIIe siècle, suscite enfin la création d'ordres mendiants, voués à la prédication et non plus à la prière en communauté, tels les franciscains et les dominicains.

 

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est le «bois» le plus cher du monde ?

Réponse
Publicité