Le dictionnaire de l'Histoire - libertinage - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

libertinage

Le néologisme libertin apparaît dans la haute société française, au début du XVIIe siècle, en réaction au regain de dévotion consécutif à la Contre-Réforme. Il provient de la traduction approximative d'un mot employé par le prédicateur Jean Calvin dans l'un de ses ouvrages.

Le « libertinage », qui définit l'attitude d'un libertin, peut être banalement hédoniste ou « érudit ». Il peut être licencieux et également athée, rejetant tout à la fois les conventions morales et les conventions religieuses dans une soif irrépressible de liberté individuelle.

Il peut être enfin franchement amoral quand des puissants se permettent des libertés avec les mœurs (homosexualité, viols, violences gratuites contre les domestiques ou les prostituées...) et la religion.

Voir : De Marion à Ninon, le libertinage au Grand Siècle

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès