IIIe millénaire av. J.-C. à 622 - Les premiers calendriers, entre Lune et Soleil - Herodote.net

IIIe millénaire av. J.-C. à 622

Les premiers calendriers, entre Lune et Soleil

C'est aux Chaldéens, anciens habitants de l'Irak actuel, que l'on doit la première mesure du temps. L'unité principale, l'année, correspondait à peu près à la durée d'une rotation de la Terre autour du Soleil. Elle était divisée en autant de mois que de rotations de la Lune autour de la Terre.

Codex Borbonicus (calendrier aztèque, 1507, Assemblée nationale, Paris)

Les Hébreux et les Grecs ont emprunté aux Chaldéens ce calendrier « lunaire »(aligné sur le cycle de la Lune).

Ils l'ont corrigé quelque peu pour faire en sorte que l'année coïncide avec la durée d'une rotation de la Terre autour du Soleil.

Jules César a participé à cet effort mais c'est seulement avec le pape Grégoire XIII, sous la Renaissance, il y a environ 500 ans, que l'on y est arrivé.

Le calendrier grégorien s'est imposé dans le monde entier pour son caractère pratique sans cesser d'être en concurrence avec d'autres représentations du temps à caractère religieux.

Publié ou mis à jour le : 2019-04-02 16:44:29

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net