Thomas Cook (1808 - 1892) - Le voyage à la portée de tous - Herodote.net

Thomas Cook (1808 - 1892)

Le voyage à la portée de tous

Portrait de Thomas Cook, vers 1850. L'agrandissement est une photographie de Thomas Cook avec les dirigeants égyptiens : Thomas Cook (au chapeau melon) aux côtés de SA Abbas Hilmi et du Prince Prince Ali Ali lors de leur visite royale en Angleterre, Thomas Cook archives, DR.En 1841, dans une Angleterre victorienne frappée de très grandes inégalités sociales, un jeune menuisier imbu de principes chrétiens et humanitaires invente le voyage pour tous.

Le tourisme était jusque-là le privilège des aristocrates qui se piquaient d'entrer dans l'âge adulte par un « Grand Tour » initiatique dans tout l'Europe et, l'âge venu,  s'en tenaient à des séjours plus tranquilles dans les stations thermales.

Grâce à l'arrivée du chemin de fer (Angleterre, 1825) et des premiers congés payés (France, 1853), les vacances vont lentement s'étendre à toutes les couches de la population. Thomas Cook, inventeur des voyages et séjours organisés, va les accompagner dans leur développement en fondant la première agence de voyages et en lançant le chèque de voyage. Son entreprise va poursuivre sa mission jusqu'à ce jour fatidique du 23 septembre 2019 qui a vu le nom de son fondateur disparaître des registres commerciaux...

Charlotte Chaulin

Deux affiches l'une pour le premier voyage en train de Thomas Cook, l'autre (voir l'agrandissement) pour son premier tour du monde.

Améliorer la société par le voyage organisé

Thomas Cook est né le 22 novembre 1808 à Melbourne, dans les Midlands, au nord de Londres. Issu d'un milieu modeste mais très religieux, il est baptisé par immersion totale selon le rite baptiste. Faute de pouvoir aller à l'école, il travaille comme jardinier puis apprend à 14 ans le métier de menuisier. Dans le même temps, il commence à militer contre l’alcoolisme qui ravage l’Angleterre. À 20 ans, il parcourt la région en vendant des bibles. Il donne aussi des cours d'alphabétisation aux adultes !

Affiche pour le premier numéro du magazine de Thomas Cook, Cook's Exhibition Herald, publié par ses soins en 1851, 10 ans après avoir organisé sa première excursion.  L'agrandissement montre une affiche de 1866, Thomas Cook archives DR.S'étant marié à 25 ans avec Marianne Mason, la fille d'un riche fermier, il fait avec elle le serment de ne jamais boire une goutte d'alcool ! Homme de foi, il veut lutter contre les deux fléaux que constituent pour les prolétaires anglais le gin et la bière.

C'est ainsi qu'en 1841, âgé de 32 ans, il organise un premier voyage de groupe. Il s'agit de transporter en train 570 militants entre Leicester et Loughborough (16 km). L’objet du voyage ? Un meeting contre l'alcool. Pour se faire, le menuisier négocie des billets à prix réduits (1 shilling) contre une promesse de taux d’occupation du train. Il obtient gain de cause.

Quatre ans plus tard, étant devenu imprimeur à Leicester, Thomas Cook propose à 1 200 clients un voyage à Liverpool et au pays de Galles. Il négocie comme précédemment des billets à prix réduits auprès des compagnies ferroviaires et édite à cette occasion une première brochure de voyage.

Il ambitionne de démocratiser les voyages, qui sont encore à cette époque un privilège réservé aux plus aisés. Son but affiché : « Ouvrir les yeux des hommes sur les beautés de la nature et l’œuvre de Dieu. » Et c’est donnant-donnant car Thomas Cook va profiter aussi de la possibilité de voyager ainsi offerte aux classes moyennes.

Publié ou mis à jour le : 2019-10-05 15:50:39

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net