Pierre Corneille (1606 - 1684) - Père tranquille de cent héros - Herodote.net

Pierre Corneille (1606 - 1684)

Père tranquille de cent héros

Grand maître de la langue française, Pierre Corneille est le champion du théâtre classique, celui du Grand Siècle (le XVIIe), lequel se définit par la célèbre règle des trois unités (durée, action, lieu).

Un bourgeois tranquille

Pierre Corneille (1606-1684)Né le 6 juin 1606 à Rouen, Pierre Corneilleentame une carrière d'avocat tout en faisant jouer ses pièces à Paris. Il s'agit de tragi-comédie dans le goût espagnol alors à la mode.

Le cardinal de Richelieu le remarque en 1635 et l'invite à rejoindre la Société des Cinq-Auteurs... en vue d'écrire des comédies sur ses propres canevas!

En 1637, Corneille présente sonoeuvre la plus célèbre, Le Cid. L'intrigue se déroule en Espagne: un jeune noble, Rodrigue, est sommé par son père de le venger d'une offense à lui infligée par... le père de sa fiancée, Chimène! Partagé entre son honneur et son amour, son devoir et sa passion, le jeune homme se tirera finalement avec bonheur de ce dilemme, depuis lors associé à l'adjectif cornélien. La pièce fait un triomphe et le roi Louis XIII, en signe de reconnaissance, anoblit non pas l'auteur mais son père.

Maladroit, Corneille affiche trop ostensiblement son succès, d'où la colère de ses rivaux, qui accusent Corneille de plagiat...La querelle se conclut par l'intervention du cardinal qui demande à l' Académie française de se constituer en jury d'honneur.

Amis et rivaux

Le cardinal Mazarin, qui succède à Richelieu en 1642 à la tête du gouvernement,renouvelle sa protection à Corneille qui, lui-même, épaule Molière.

Les premiers revers surviennent dans les années 1650. Le coup de grâce est porté en novembre 1670 avec la représentationde Bérénice par un jeune auteur, Jean Racine, de 33 ans plus jeune que Corneille. Le public entre dans une nouvelle querelle littéraire... On oppose les héros raciniens, vaincus par leurs passions, à leurs homologues cornéliens, qui surmontent celles-ci. De cette querelle, la dernière, le vieux Corneillesortperdant... Mais il a le bonheur d'assister en 1682, peu avant sa mort, à une reprise triomphale d'Andromède.


Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès