Le dictionnaire de l'Histoire - fresque - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

fresque

La peinture à fresque est une technique très difficile, particulièrement en vogue sous la Renaissance italienne (le plus bel exemple en est la chapelle Sixtine).

Pour peindre à fresque (de l'italien a fresco, qui signifie à frais), le maître réalise en premier lieu son dessin sur papier. Puis il en poinçonne les contours avec une roue dentelée. Il colle le papier sur le mur recouvert de plâtre frais. Il enduit le papier d'une peinture rouge sombre, la senopia, puis l'enlève. Le dessin apparaît en pointillé rouge sur le plâtre...

Survient l'étape la plus délicate. Le plâtrier passe un nouvel enduit sur le mur. Cet enduit, la giornata (journée en italien), a la particularité de sécher en une journée. C'est le temps dont disposent le peintre et ses aides pour peindre le mur. Gare aux erreurs ! En séchant, l'enduit en plâtre s'imprègne de la peinture, ce qui renforce la résistance de celle-ci à à l'usure du temps. Compte tenu de l'obligation de terminer leur travail en une journée, les peintres ne réalisent à chaque fois qu'une petite surface de leur projet d'ensemble.

Voir : La démesure dans l'art

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès