Le dictionnaire de l'Histoire

comté, comtat, canton

Sous le haut Moyen Âge, à l'époque carolingienne, le mot comté a d'abord désigné les circonscriptions militaires confiées à la garde des compagnons du souverains, les comtes (du latin comes, compagnon). Charlemagne a divisé ainsi son empire en une centaine de comtés qui recouvrent à peu près les actuels départements français.

Après l'An Mil, le mot s'est référé à un simple titre de noblesse. Dans certains cas, il a été employé au féminin et l'usage s'est perpétué dans la Franche-Comté, région de l'Est de la France.

Malgré les apparences, le comté n'a rien de commun avec le county anglais, le canton suisse et le comtat provençal (comme dans Comtat Venaissin). Ces mots dérivent du mot cantone, qui désignait à l'origine un « coin » en latin, italien ou languedocien. À la fin du Moyen Âge, il en est venu à désigner une portion de territoire, un terroir ou une circonscription administrative avec le sens de « campagne » ou « pays ».

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net