Le dictionnaire de l'Histoire - capitulation, capitulaire - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

capitulation, capitulaire

1 - Dans la société carolingienne, un capitulaire est une ordonnance ou un texte officiel signé de la main du souverain. Le mot vient du latin capitulum (chapitre) parce que ces textes officiels sont composés de différents chapitres !

2 - Le mot capitulations (au féminin pluriel) dérive du mot capitulaire. Au XVe siècle, sous sa forme castillane, capitulaciones, il désigne une licence accordée par le souverain espagnol à un chef d'expédition, appelé adelantado, pour explorer une voie maritime ou coloniser une contrée et fonder une ville. Les capitulations les plus célèbres sont celles accordées par Isabelle de Castille à Christophe Colomb.

3 - Le mot Capitulations (au féminin pluriel avec une majuscule) désigne jusqu'à la fin de l'empire ottoman une convention entre le sultan d'Istamboul et un État européen concernant le statut de telle ou telle catégorie de personnes dans l'empire. Le roi de France François 1er a signé des Capitulations avec le sultan Soliman le Magnifique concernant les chrétiens.

4 - La capitulation désigne une mise en page de la Bible, conçue au XIIIe siècle par l'archevêque de Cantorbéry Étienne Langdon. Son découpage du texte sacré en chapitres et versets est toujours en vigueur.

5 - La capitulation est aussi et enfin un document - initialement découpé en chapitres - par lequel un chef militaire cesse toute résistance et s'en remet au bon vouloir de son vainqueur.

Voir : Capitulation de l'Allemagne

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès