Le dictionnaire de l'Histoire - basilique, église, chapelle, abbatiale, cathédrale - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

basilique, église, chapelle, abbatiale, cathédrale

La basilique, l'église, la chapelle, l'abbatiale et la cathédrale désignent différents lieux de culte propres aux religions catholique et orthodoxe.

- Basiliques romaines :

Chez les anciens Romains, la basilique est un grand bâtiment public, rectangulaire, avec généralement un petit côté semi-circulaire ou hémisphérique, appelé abside. Son nom vient d'un mot grec qui désigne un portique royal.

Les premiers chrétiens construisent leurs lieux de réunion et de prière en s'inspirant du plan des basiliques romaines. On retrouve par exemple ce plan dans la basilique Sainte-Marie-Majeure, à Rome.

- Églises et basiliques chrétiennes :

Très tôt, les édifices où se réunit l'assemblée des fidèles prennent le nom d'église (du grec ecclesia, qui veut dire assemblée). Dans l'abside, aussi appelée choeur, est disposé l'autel, Il s'agit d'une table devant laquelle officie le prêtre, face aux fidèles. Elle est sanctifiée par la présence de reliques.

Le modèle basilical des origines évolue à la fin de l'empire romain avec l'ajout de deux ailes sur les côtés. Ces deux ailes appelées transept donnent à l'église un plan cruciforme. C'est un rappel symbolique de la mort du Christ sur la croix. Devant le porche, sur le côté opposé au choeur, on édifie un baptistère pour l'accueil et le baptême des catéchumènes (les personnes qui se préparent à la conversion).

On érige aussi une tour pour supporter des cloches destinées à appeler les fidèles à l'assemblée (la messe), ainsi qu'à marquer les heures et avertir le voisinage d'un éventuel péril. La tour est appelée clocher quand elle est collée à l'église, ou campanile quand elle en est séparée (c'est souvent le cas en Italie par exemple).

Avec l'introduction des voûtes en berceau (art roman), l'espace intérieur de l'église est appelé nef (synonyme de navire), car la charpente de ces voûtes a la forme d'une coque de navire renversée.

Notons que le nom antique de basilique s'est conservé pour désigner certains lieux de culte particulièrement importants (Saint-Pierre de Rome) et plus généralement, ceux qui sont édifiés sur le tombeau d'un saint (Saint-Sernin de Toulouse). Les basiliques sont consacrées (ouvertes au culte) par le pape, lequel peut leur offrir à cette occasion un ombrellino (une ombrelle qui abrite l'autel).

- Chapelles :

La chapelle est une petite église ou une pièce attenant à une nef d'église et contenant elle-même un autel. Son nom vient du fameux manteau de saint Martin, qu'on appelle aussi chape (du latin capa).

- Abbatiales :

L'abbatiale est l'église propre à un monastère ou une abbaye (Saint-Denis, au nord de Paris, fut à l'origine une abbatiale avant de devenir basilique, à la disparition de l'abbaye, puis cathédrale, à la création du diocèse de Seine-Saint-Denis).

- Cathédrales :

La cathédrale désigne dans chaque diocèse l'église de l'évêque. Elle tire son nom de la cathèdre, siège réservé à l'évêque. En général, de part et d'autre de l'autel se tiennent aussi des sièges réservés aux chanoines, les prêtres qui administrent le diocèse. Ces sièges forment un enclos appelé jubé.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès