L'erreur économique - Comment économistes et politiques se trompent et nous trompent - Herodote.net

L'erreur économique

Comment économistes et politiques se trompent et nous trompent

Nous avons lu s L'erreur économique, Comment économistes et politiques se trompent et nous trompent
par Philippe Simonnot (Denoël, 418 pages, 22 euros)

Docteur ès sciences économiques et chroniqueur de différents magazines économiques, Philippe Simonnot est l'auteur d'essais engagés mais aussi d'ouvrages didactiques qui expliquent au grand public la place de l'économie dans l'Histoire: 39 leçons d'économie politique contemporaine, 21 siècles d'économie (Les Belles lettres).

Avec L'erreur économique, il démystifie utilement l'action des dirigeants et des théoriciens de l'économie.

L'erreur économique

L'économie a sa place dans l'Histoire à côté des passions humaines. Et ceux qui la manient peuvent commettre des erreurs lourdes de conséquences, plus souvent par dogmatisme que par ignorance. C'est la leçon qui se dégage de ce passionnant essai de Philippe Simonnot.

Pas besoin d'être diplômé de Cambridge pour en savourer la lecture (même si le chapitre consacré à Keynes, élève de cette université, reste l'un des plus difficiles à suivre).

L'auteur montre l'aveuglement des meilleurs économistes à l'approche de la Grande Guerre (1914-1918). Jugeant (à juste titre) qu'une guerre serait d'un coût démesuré compte tenu des armements mis en oeuvre, ils croyaient qu'elle ne pourrait raisonnablement avoir lieu...

Même aveuglement devant la crise boursière de 1929, qui ne pouvait être qu'un incident passager compte tenu de l'éclatante santé de l'économie mondiale.

Philippe Simonnot rappelle aussi l'erreur fatale de Winston Churchill en 1925, lorsque, Chancelier de l'Echiquier, il se laissa convaincre de restaurer la parité or de la livre britannique. Il s'ensuivit fuite des capitaux, chômage et flambée boursière à... Wall Street.

Churchill porte ainsi une part de responsabilité dans l'enchaînement qui a mené à la Seconde Guerre mondiale, guerre qui se termina grâce à lui à l'avantage des démocraties.

L'auteur bouscule avec une évidente jouissance les préjugés bienséants. Il rappelle ainsi les conditions dans lesquelles est née la retraite par répartition. Ce système dont les syndicats français sont si fiers a été institué sous l'Occupation allemande par René Belin, ancien dirigeant de la CGT et secrétaire d'État au Travail dans le gouvernement du maréchal Pétain. Présentant la réforme à la radio le 15 mars 1941, celui-ci lança une formule appelée à faire date : «Je tiens les promesses, même celles des autres lorsque ces promesses sont fondées sur la justice».

Philippe Simonnot détaille aussi les conditions qui ont présidé à la naissance du Gold Exchange Standard, après la Seconde Guerre mondiale. Il explique avec clarté la manière dont il a débouché sur la suprématie du dollar et les désordres monétaires actuels.

André Larané
Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès