14 mars 1794

Eli Whitney invente l'égreneuse à coton

 

Eli Whitney,  8 décembre 1765 ; 8 janvier 1825 (1821, Charles Bird King, coll. privée)En 1793, alors que les États-Unis viennent tout juste d'accéder à l'indépendance, un mécanicien du Massachusetts, Eli Whitney, met au point une égreneuse à coton (cotton gin) grâce à laquelle les planteurs du Sud vont pouvoir mécaniser le travail par lequel on sépare le cotton proprement dit de sa tige. Fastidieux et éprouvant, ce travail nécessitait jusque-là une grande quantité de main-d'oeuvre servile et nuisait à la rentabilité de la production cotonnière.

Whitney dépose un brevet le 14 mars 1794 mais ne profite guère de son invention car celle-ci fait aussitôt l'objet de multiples contrefaçons. Les planteurs de coton, grâce à la nouvelle machine, vont pouvoir économiser de la main-d'oeuvre et rentabiliser leur activité. Vingt ans plus tard, avec la fin des guerres napoléoniennes, ils vont voir s'ouvrir de nouveaux débouchés en Europe et concurrencer les approvisionnements de coton en provenance d'Égypte et d'Orient.

Paradoxalement, en se développant et en s'étendant à de nouveaux territoires, la culture du coton va susciter une nouvelle demande de main-d'oeuvre servile et intensifier la traite d'esclaves en provenance d'Afrique. La « funeste institution », que la plupart des Américains pensaient vouée à une rapide disparition au moment de l'indépendance, s'en trouve renforcée et conduire à la guerre civile...  

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net