26 décembre 2012 - Shinzō Abe relance l'économie japonaise - Herodote.net

26 décembre 2012

Shinzō Abe relance l'économie japonaise

 

Petit-fils d'un Premier ministre et fils d'un ministre des Affaires étrangères, Shinzō Abe (58 ans) est revenu au pouvoir le 26 décembre 2012, après une première primature décevante d'un an, en 2006-2007.

Soutenu par une majorité libérale-démocrate dans les deux chambres du Parlement, affichant un programme d'inspiration nationaliste, le Premier ministre a aussitôt inauguré une série de grandes réformes destinées à sortir le Japon du marasme dans lequel il se traîne depuis 1989.

Notons tout de même que le pays, en dépit de ce marasme et de son asthénie démographique (très faible fécondité), conserve une base industrielle solide, une population bien formée et une balance commerciale équilibrée. Sa dette publique, quoique exceptionnellement élevée (250% du PIB), est entièrement souscrite par des Japonais, ce qui oblige ces derniers à faire preuve de solidarité envers l'État.

Surnommées « Abenomics », les réformes de Shinzō Abe se caractérisent en premier lieu par des injections de liquidités destinées à combattre la déflation (baisse des prix), affaiblir le yen et relancer les exportations (on peut à ce propos évoquer une « dévaluation compétitive » dans la mesure où la balance commerciale du Japon est déjà équilibrée et ne justifie pas un tel coup de pouce).

Le Premier ministre a aussi injecté l'équivalent de 70 milliards d'euros en un an dans le secteur de la construction.

Cette politique a eu un début de réussite (croissance &conomique : + 1,1%/an) mais elle a été très vite entravée par le manque de dynamisme ambiant. Le pays est peut-être en train de renouer avec la tradition de repli de l'ère Tokugawa.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net