4 mars 1681

Fondation de la Pennsylvanie

 

Le roi d'Angleterre Charles II Stuart signe le 4 mars 1681 une charte royale qui attribue à William Penn un vaste territoire vierge, situé entre la colonie de New York au nord et la colonie de Virginie au sud, en échange d'une créance de 12.000 livres de son père.

William Penn (37 ans) est un membre éminent de la Société des Amis, un mouvement religieux plus connu sous le nom de Quakers, parce que ses adeptes sont pris de tremblements (to quake, trembler en anglais) pendant leurs prières. Ayant appelé Pennsylvanie (la forêt de Penn) le territoire reçu du roi, il décide d'en faire un refuge pour ses coreligionnaires et un modèle d'État démocratique.

L'année suivante, remontant le fleuve Delaware avec une centaine de Quakers, il fonde la ville de Philadelphie, d'un mot grec qui signifie « Cité de l'amour fraternel » ! Penn rédige par ailleurs un code de lois qui se veut exemplaire sous le nom de « Great Law » (Grande Loi). Il interdit l'esclavage, limite la peine de mort à deux crimes : meurtre et trahison, accorde le droit de vote à tous les contribuables, impose une formation professionnelle à tous les enfants de plus de 12 ans et garantit à tous la liberté de religion.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net