28 janvier - C'est sa fête : Thomas d'Aquin - Herodote.net

28 janvier

C'est sa fête : Thomas d'Aquin

 

Né près de Naples en 1225, durant le « beau Moyen Âge », Thomas d'Aquin est éduqué au monastère du Mont-Cassin puis, malgré l'opposition de sa famille, revêt l'habit des Dominicains avant d'étudier la théologie à l'Université de Cologne sous l'autorité d'Albert le Grand puis de l'enseigner lui-même à l'Université de Paris. Massif, d'une énorme puissance de travail et d'un regard d'une extrême douceur, il s'attire de ses condisciples le sobriquet de « boeuf muet ». Mais la postérité conservera celui de « Docteur Angélique ».

De retour en Italie où il fonde l'Université de Milan, il n'a de cesse d'écrire, approfondissant la pensée d'Aristote, révélée à l'Occident par Averroès. Son oeuvre majeure, la Somme théologique, essaie ainsi de concilier la philosophie d'Aristote et la doctrine chrétienne. Elle débouche sur une révolution intellectuelle, la philosophie scolastique, qui réconcilie la raison et la foi au nom de la Vérité.

Thomas d'Aquin meurt d'épuisement le 7 mars 1274, en se rendant au concile de Lyon. Canonisé un demi-siècle plus tard, il sera proclamé Docteur de l'Église en 1567 et plus tard saint patron des écoles et universités catholiques.

Saint Thomas d'Aquin, peinture sur bois de Traini, 1363

À Toulouse, le 22 octobre 1385, l’ordre des Frères Prêcheurs (ou Dominicains), fait de Saint Thomas d’Aquin le saint patron de son église. Cette église magnifique et son couvent attenant doivent leur surnom actuel « église des Jacobins » au couvent parisien de l’ordre des Dominicains, qui était situé dans la rue Saint-Jacques ! C’est là qu’a été enseveli Saint Thomas d’Aquin. À l’époque de la Révolution, sa dépouille a été remisée dans la basilique Saint-Sernin. Elle a repris sa place aux Jacobins le 22 octobre 1974.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net