Préhistoire et haute Antiquité en cartes animées

Vincent Boqueho raconte la protohistoire dans le monde

Septième épisode :

La protohistoire dans le monde

Aujourd’hui on va mettre un peu de côté les grandes civilisations de l’écriture pour se concentrer sur d’autres pôles de développement dont l’histoire reste à écrire.

Le recours à l’agriculture intensive semble être un prérequis essentiel aux fortes densités de population qui favorisent les sociétés hiérarchisées.

Les conséquences sont particulièrement visibles en Europe Occidentale. La culture du blé et de l’orge gagne la Grèce vers 6500 av. J.-C., puis se diffuse rapidement sur le pourtour méditerranéen avant de s’étendre vers l’Europe du nord. De nouvelles pratiques émergent dans son sillage : le mégalithisme. L’érection de pierres monumentales commence entre 6000 et 5000 av JC au Portugal, et prend tout son essor à partir de 4000, notamment en Espagne, France, Angleterre, Irlande, et à Malte. On y trouve surtout des tumulus, des alignements de pierres dressées, et des chambres funéraires, mais ça peut prendre des formes très abouties : ainsi Malte voit l’érection de véritables temples à partir de 3600, tandis que le monument de Stonehenge est édifié en Angleterre sur une très longue période, jusqu’en 1100 av JC. Il faut préciser que de nombreuses régions du monde seront concernées par le mégalithisme, mais l’Europe se distingue par l’ancienneté et l’ampleur du phénomène.

Pour trouver d’autres vestiges monumentaux remarquables de cette époque, il faut aller en Amérique. 2 sites très anciens de domestication y sont présents : au Mexique d’une part, et au Pérou d’autre part. C’est au Pérou qu’émerge dès 3000 av JC une civilisation remarquable : la civilisation de Caral. Située en plein désert au bord de la côte pacifique, elle développe une agriculture irriguée grâce aux rivières qui descendent des Andes : haricots, courges et patates douces. Elle est peu étendue spatialement et ne dépassait sans doute pas les 10000 habitants. La ville de Caral autour de laquelle elle s’organise a pourtant livré les premières pyramides d’Amérique, datées de 2600 environ, et donc contemporaines de celles d’Egypte. Elles possèdent déjà les caractéristiques des pyramides précolombiennes beaucoup plus tardives, et avaient peut-être une fonction religieuse.

Il faut toutefois relativiser la comparaison avec l’Égypte : on est sur des aires de développement beaucoup plus limitées, et sans vestige artistique. Par ailleurs les pyramides de Caral sont nettement moins hautes que les grandes pyramides égyptiennes. Il faut aussi avoir à l’esprit que l’extrême aridité favorise la conservation des vestiges, ce qui crée un biais considérable dans les découvertes archéologiques. Dans tous les cas, la civilisation de Caral finit par péricliter en même temps que celle de l’Indus, entre 1900 et 1800 av JC.

Pendant ce temps dans l’Ancien Monde, la diffusion de la fabrication du bronze bouleverse les sociétés : probablement inventé vers 3300 en Anatolie, il est adopté assez tôt par la Mésopotamie, puis par l’Égypte et la civilisation de l’Indus, avant de gagner l’Asie Centrale et l’Europe où le mégalithisme disparaît en parallèle. Alliage de cuivre et d’étain, le bronze nécessite le contrôle de vastes réseaux commerciaux pour rassembler ces ressources souvent éloignées : en échange, il offre une nouvelle puissance militaire qui aide à contrôler ce réseau. Le bronze tend ainsi à créer de fortes inégalités dans les sociétés européennes où apparaît une puissante classe dirigeante.

À cette époque, les ancêtres des Indo-Européens habitent encore dans les steppes au nord de la mer Noire et de la Caspienne. La puissance du bronze associée à la mobilité du cheval, y amorce l’une des plus importantes migrations de l’Histoire. Sur plusieurs vagues les Indo-Européens gagnent l’Anatolie, l’Europe centrale, et le bassin du Tarim, puis l’Inde et l’Iran, et enfin l’Europe Occidentale. Comme on le verra dans les prochains épisodes, ils vont jouer partout un rôle essentiel dans l’évolution de l’Histoire humaine.

L’Egypte va bientôt le sentir passer : après une nouvelle phase d’apogée sous le Moyen Empire, elle finira par tanguer face à l’arrivée des Hyksos.

Vincent Boqueho

Publié ou mis à jour le : 2021-10-01 15:14:02

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net