Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Trahisons
Hitler et le nazisme
Hitler et le nazisme


Hitler (1889-1945)
• 20 avril 1889 : naissance de Hitler
• 8 et 9 novembre 1923 : putsch de la Brasserie
• 30 janvier 1933 : Hitler devient chancelier
• 27 fvrier 1933 : incendie du Reichstag
8 juillet 1933 : Concordat
• 14 juillet 1933 : loi sur la strilisation des handicaps
• 30 juin 1934 : la Nuit des longs couteaux
• 16 mars 1935 : rtablissement du service militaire obligatoire
• 15 septembre 1935 : premires lois antismites
• 1er aot 1936 : Hitler ouvre les Jeux de Berlin
• 27 janvier et 3 fvrier 1938 : dmission des chefs militaires
• 12 mars 1938 : Anschluss de l'Autriche
• 30 septembre 1938 : les accords de Munich
• 9 novembre 1938 : la Nuit de Cristal
• 1er septembre 1939 : invasion de la Pologne
• 10 mai 1940 : invasion de la Belgique
• 24 octobre 1940 : rencontre de Montoire
• 20 janvier 1942 : la Solution finale
• 20 juillet 1944 : attentat contre Hitler
• 30 avril 1945 : suicide de Hitler
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Trahisons

Une fiction historique autour de l'ex-empereur Guillaume II


30 novembre 2017 : le e-cinma (vido la demande) nous livre une passionnante fiction sur un fond historique mconnu: la confrontation du dernier Kaise allemand avec les sbires du Fhrer.

Par votre box de tlvision, Trahisons est disponible sur l'une ou l'autre de ces plateformes de VOD : Pluzz Vad, Itunes, Free, Filmotiv, Sfr, Bouygues, Canalplay VOD, Video Futur, TF1 VOD.

Trahisons (e-cinéma, David Leveau, 2017)Trahisons est le premier film du directeur de théâtre britannique David Leveaux.

C'est à la fois un film d'espionnage, un drame sentimental et une fiction historique, le tout mené à un rythme haletant avec des acteurs convaincants. De quoi plaire à un très large public.

L'action se déroule aux Pays-Bas, en 1940, peu après que le pays a été envahi par la Wehrmacht. Le gouvernement nazi a missionné un capitaine auprès de l'ex-empereur Guillaume II, en exil à Doorn depuis son abdication, le 9 novembre 1918. L'officier doit veiller à sa sécurité.

Dans le même temps, la Gestapo locale apprend qu'un réseau de résistants a reçu de Londres l'ordre d'exécuter le vieil homme (81 ans).

On apprend là-dessus la visite au manoir de Himmler lui-même. L'exécuteur des basses oeuvres du nazisme laisse entendre à Guillaume II qu'il pourrait monter à nouveau sur le trône.

La visite de Himmler et le complot relèvent de la fiction mais ne sont pas invraisemblables dans le contexte : ils auraient très bien pu survenir de la façon racontée par le film. L'ex-empereur ne cachait pas son mépris pour les parvenus nazis, en premier lieu Hitler. Mais il n'avait pas manqué de féliciter ce dernier après l'invasion de la France. Et il gardait l'espoir d'une restauration de la monarchie par le Führer lui-même !

Ces événements s'entremêlent avec une intrigue sentimentale entre l'officier allemand et une domestique de l'ex-empereur qui se révèle être juive. Le tout conduit à un dénouement surprenant mais qui ne trahit pas l'Histoire.

Un seul regret quant au titre français (Trahisons) : il est moins explicite que le titre anglais (The exception) qui se rapporte à une remarque de la domestique juive à son amant : « Tu es l'exception, ils [les nazis] sont la règle »

André Larané
Guillaume II, une personnalité ambigue

Né le 27 janvier 1859 à Berlin, Guillaume II de Hohenzollern a pour mère Victoria, dite « Vicky », fille aînée de la reine Victoria. Son père, malade d'un cancer de la gorge, ne règnera que quelques mois sur l'empire allemand sous le nom de Frédéric III. Devenu à son tour empereur le 15 juin 1888, Guillaume II manifeste un tempérament imprévisible. Il souffre d'un complexe d'infériorité du fait de son bras gauche paralysé depuis sa naissance. Très vite, il renvoie le vieux chancelier Bismarck et mène une diplomatie brouillonne tissée de provocations à l'égard de ses voisins français, russe et anglais.

Par ses maladresses et ses foucades, Guillaume II a une part - une part seulement - de responsabilité dans le déclenchement de la Grande Guerre. Au terme de celle-ci, il est obligé d'abdiquer sous la pression de son gouvernement et de son état-major. Réfugié aux Payx-Bas, il ne sera jamais reçu par les souverains de ce pays mais la reine Wilhelmine, par loyauté, refusera néanmoins de l'extrader quand les Alliés réunis à Paris lui en feront la demande.

Après la mort de l'impératrice Augusta-Victoria, qui lui a donné sept enfants, il se remarie le 9 novembre 1922 avec une aristocrate allemande, Hermine. L'ex-empereur va décéder de mort naturelle le 4 juin 1941. Il sera inhumé à Doorn, dans un cercueil revêtu de l'emblème nazi - en dépit de ses dernières volontés -.

L'ex-empereur Guillaume II à Doorn (Pays-Bas), en 1932, entre son épouse Hermine et la fille de celle-ci, née d'un premier mariage.

Publié ou mis jour le : 2017-12-07 10:04:08

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

villaume (05-12-201716:56:09)

mais comment se procurer ce filme dont vous parlez : "Trahison" ????


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'vasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhrez aux Amis d'Herodote.net

Qui sont les trois prsidents des tats-Unis morts un 4-Juillet (fte nationale), dont deux le mme jour ?

Rponse
Publicité