Le dictionnaire de l'Histoire

Sammies, Doughboys, GI

Les soldats américains qui débarquent sur le Vieux Continent en 1917 sont surnommés « Sammies », en référence à l'Oncle Sam, surnom de Samuel Wilson, un homme d'affaires new-yorkais qui fit fortune en fournissant l'armée en viande de boeuf pendant la guerre anglo-américaine de 1812. Son surnom devint le symbole de l'Amérique paternelle. 

Ils sont aussi appelés « Doughboys ». Cette appellation remonte à la guerre de Sécession. Elle vient de ce que les vareuses des soldats de cette époque portaient des boutons assimilables à des beignets (en anglais « doughnut »).

Quand survient la Seconde Guerre mondiale, vingt-cinq ans plus tard, c'est le surnom de G.I.'s qui s'impose pour désigner les fantassins américains, en référence à l'étiquette de leur uniforme : « Government Issue » (« Fourni par le Gouvernement »).

Voir : Les tats-Unis dans la Grande Guerre

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net