Le dictionnaire de l'Histoire - SDN - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

SDN

L'idée d'une organisation supranationale garante de la «paix perpétuelle» est émise au XVIIIe siècle aussi bien par l'abbé de Saint-Pierre que par le philosophe Emmanuel Kant. Elle est reprise en 1918 par le président américain Woodrow Wilson dans ses «Quatorze Points» et inscrite dans le traité de Versailles.

La SDN ou Société des nations en est le résultat. Elle naît officiellement à Genève le 10 janvier 1920, date d'entrée en vigueur du traité de Versailles, avec 32 États membres. Mais le Sénat américain n'ayant pas ratifié celui-ci, pour des raisons intérieures et par crainte de s'impliquer à nouveau dans une guerre européenne, les États-Unis n'entrent pas à la SDN, ce qui affaiblit gravement celle-ci.

La SDN aide activement les nouveaux États danubiens à se mettre sur pied. Elle encourage le rapprochement franco-allemand sous l'égide des ministres Briand et Streseman. Le Bureau international du travail (BIT), qui émane de l'organisation, apporte sa contribution aux progrès sociaux. Mais dans les années 1930, l'organisation se montre incapable de mettre le holà aux violations successives des traités de paix et aux entreprises de conquête (Japon, Italie, Allemagne). Elle ne peut empêcher la marche à la guerre et disparaît de facto dès 1938. Elle est remplacée en 1945 par l'ONU.

Voir : Fondation de l'ONU

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès