22 octobre 2018 - Mort du négationniste Faurisson à Vichy - Herodote.net

22 octobre 2018

Mort du négationniste Faurisson à Vichy

Le négationnisme désigne les opinions selon lesquelles le génocide des Juifs d'Europe n'aurait pas existé. Il a acquis pignon sur rue, en France et dans le monde, à la fin des années 1970, avec la publication par l'hebdomadaire L'Express d'une interview de 15 pages, le 28 octobre 1978, de Louis Darquier de Pellepoix, ancien commissaire aux questions juives de Vichy. Il a alors déclaré : « À Auschwitz, on n'a gazé que les poux ! ». du fait de Robert Faurisson, dont on vient d'apprendre la mort à 89 ans. 

Ce propos a bénéficié d'un écho inespéré grâce à Robert Faurisson, maître de conférence en littérature ancienne à Lyon-II.

Ce graphomane avait envoyé en vain plusieurs dizaines de pensums au quotidien Le Monde, alors considéré comme le quotidien de référence de la presse francophone.

Mais le 16 novembre 1978, un autre quotidien, Le Matin de Paris, dans la mouvance socialiste, lui accorda une interview sous le titre : « Les chambres à gaz : ça n'existe pas » (sans point d'interrogation). L'université Lyon-II décida alors de suspendre le maître de conférences. Mais celui-ci se rendit tout de même sur le campus où l’attendent ses adversaires. Il prit des coups et, se posant en martyr, réécrivit au journal Le Monde.

De guerre lasse, le rédacteur en chef du quotidien, Jean Planchais, autorisa la publication de sa courte missive le 29 décembre 1978. C'était un feuillet en page 8, intitulé : « Le problème des chambres à gaz ou la rumeur d’Auschwitz ». l'éditorialiste Bruno Frappat assortit la tribune d'une plate excuse : « L'énormité des thèses défendues par M. Faurisson [...] justifie-t-elle l'attitude de ceux qui l'ont molesté ? [...] L'homme que nous avons eu au téléphone nous a paru abattu, moralement atteint. »

Le mois suivant, Le Monde donna la parole à deux historiens de la Shoah, Léon Poliakov et Pierre Vidal-Naquet, mais ceux-ci s'en tinrent à un texte austère, traitant par le mépris les allégations de Faurisson et se contentant d'écrire que l’existence des chambres à gaz ne saurait être un objet de débat. L'effet sur l'opinion s'avéra désastreux et contre-productif.

En décembre 1980, Faurisson passa devant le micro d'Ivan Levaï sur Europe 1 et avança à la stupéfaction de l'animateur que le « mensonge historique » de la Shoah aurait été inventé pour culpabiliser les Allemands et les convaincre de financer la construction de l'État d'Israël, au détriment des Palestiniens. Ainsi le négationnisme déborda-t-il de l'antisémitisme occidental pour devenir aussi un moteur de l'antisionisme, en Occident et plus encore dans la mouvance islamiste du Moyen-Orient.

Paradoxalement, le tollé soulevé par la lettre de Faurisson eut pour heureuse conséquence de stimuler les travaux universitaires sur la Shoah, comme le note l'avocat Serge Klarsfeld. Ainsi, Pierre Vidal-Naquet se rattrapa en publiant dès 1980 un long article dans la revue Esprit : Un Eichmann de papier - Anatomie d'un mensonge », plus tard repris dans un livre, Les Assassins de la mémoire.

Mais l'affaire conduisit aussi quelques intellectuels mal avisés, au premier rang desquels le linguiste Noam Chomski, à défendre le droit de quiconque à s'exprimer, y compris pour nier la Shoah ! En réaction, le Parlement français vota en 1989 la loi Gayssot, première loi mémorielle, qui punit toute forme de négationnisme. Qualifié de « faussaire de l'Histoire » par l'avocat Robert Badinter, Robert Faurisson fut le premier à être sanctionné en vertu de cette loi...

L'historienne Valérie Igounet, auteur de Robert Faurisson, portrait d'un négationniste (Denoël, 2012), expose dans un passionnant entretien avec Le Point la manière dont cet antisémite compulsif s'est fait le héraut des thèses négationnistes les plus folles, jusqu'à devenir la référence de Dieudonné, Alain Soral et l'Iranien Ahmadinejad...



En savoir plus avec Le Point

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net