Renouveau médiéval

Les royaumes celtiques au cœur du Moyen Age (920–1314)

Au début du Xe siècle, les îles britanniques sont divisées en 2 grands ensembles : une partie anglo-saxonne dominée par le royaume du Wessex, et une partie celtique divisée en de nombreux royaumes couvrant le Pays de Galles, l’Irlande et l’Ecosse. Enfin les Scandinaves conservent une forte emprise dans tout le secteur, notamment près des côtes.

C’est d’abord l’Ecosse qui amorce son unification dans la première moitié du Xe siècle. Puis l’Irlande lui emboîte le pas : en 1002, le roi Brian Boru unifie l’île. Les royaumes irlandais subsistent mais ils seront dorénavant soumis à l’autorité d’un Grand Roi.

La première moitié du XIe siècle marque la fin de la domination scandinave, sauf sur les îles au nord de l’Ecosse. Mais en 1066, l’arrivée des Normands sur le trône d’Angleterre marque un nouveau tournant : l’Ecosse tombe sous leur influence dès 1072. L’avènement des Plantagenêt n’arrange rien : en 1175, l’Irlande devient une simple seigneurie soumise au roi d’Angleterre. Enfin la conquête du Pays de Galles par l’Angleterre est achevée en 1282.

La culture française semble alors en passe de tout submerger, mais la création des Parlements permet l’essor des langues et des cultures locales, ce qui entraîne l’émergence des premiers sentiments nationalistes. L’action de William Wallace et de Robert Bruce permet à l’Ecosse de retrouver son indépendance en 1314. Et bientôt, les guerres féodales entre la France et l’Angleterre se transformeront en un conflit entre deux nations.

Épisode suivant

Vincent Boqueho
Publié ou mis à jour le : 2021-06-14 09:40:22

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net