Erwin Rommel

Le mythe remis en question

Dans cette biographie d'Erwin Rommel (Perrin, janvier 2009, 518 pages, 24,80 ), Benot Lemay dmystifie l'aura entourant le gnral, engag dans les plus brillantes campagnes allemandes de la Seconde Guerre mondiale.

L'auteur corne la lgende dore qui a fait de Rommel un hros anti-nazi et un membre actif de l'attentat contre Hitler de juillet 1944.

Erwin  Rommel

C'est lors de la Première Guerre mondiale que le jeune Erwin Rommel montre pour la première fois ses talents de meneur d'hommes. Sur le front italien, à la tête de sa compagnie de chasseurs alpins, il remporte de nombreuses batailles par son impétuosité et son courage. Il est adulé par ses hommes et certains disent de lui : « Le front se trouve là où est Rommel  » !

Le futur maréchal révèle durant ce conflit son sens du commandement, mais également une certaine égocentricité, reflétée par la correspondance très fournie qu'il entretient avec sa femme. Cette correspondance, abondamment citée par Benoît Lemay, représente une source de premier ordre dans la compréhension de sa personnalité.

Benoît Lemay nous dépeint ainsi le portrait peu flatteur d'un homme au caractère narcissique et obsédé par son avancement dans la hiérarchie militaire...

Le 17 juillet 1944, le feld-maréchal est grièvement blessé sur une petite route normande par une attaque aérienne. Il est en convalescence en Allemagne lors de l'attentat manqué contre Hitler, acte déclencheur de l'opération Walkyrie, trois jours plus tard.

L'enquête menée par Benoît Lemay sur l'engagement de Rommel aboutit à un jugement sans équivoque : Rommel n'a pas été partie prenante du complot ! Il ne fut jamais, de près ou de loin, membre de cette conjuration. Il garda jusqu'au bout un grand respect pour le Führer, même s'il reconnaissait la nature criminelle du régime et n'adhérait pas à l'ensemble des décisions stratégiques prises par le haut commandement. Mais certains conjurés s'appuyèrent sur cette attitude ambigüe pour l'impliquer et tenter de minimiser leurs actions afin d'éviter la pendaison.

Convaincu de son implication dans l'attentat, Hitler donne alors le choix au feld-maréchal : un procès, la condamnation à mort et la déportation de sa famille, ou un suicide et des obsèques nationales. Rommel choisit de se donner la mort et de préserver son honneur. Plus d'un demi-siècle après sa mort, un mystère entoure encore de nos jours les actions du plus célèbre des généraux allemands de la Seconde Guerre Mondiale. Benoît Lemay lève le voile, et le spectacle est convaincant.

Benjamin Fayet

L'auteur : Benjamin Fayet

Professeur d'histoire et animateur du site Vivre l'Histoire, Benjamin Fayet est aussi le fils de l'historienne Michèle Fayet et le frère d'Aurélien, lui aussi historien et auteur de divers livres d'Histoire...

Publi ou mis jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20/an!

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net