Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> 1507-1773
Européens en Amérique du nord
Le Thanksgiving Day
• 24 juin 1497 : Jean Cabot au Canada
• 7 mars 1524 : Verrazano en Amérique du Nord
• 14 mai 1607 : fondation de Jamestown
• 21 novembre 1620 : le Mayflower et le Thanksgiving Day
• 2 février 1625 : naissance de la future New York
• 3 juillet 1608 : fondation de Québec
• 17 mai 1642 : fondation de Montréal
• 9 avril 1682 : Cavelier de la Salle en Louisiane
• 28 juillet 1755 : Grand Dérangement des Acadiens
• 29 juin 1776 : fondation de San Francisco
Toute l'Histoire en un clic
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

1507-1773

La colonisation européenne en Amérique du Nord


Les premiers Européens ont accosté le continent nord-américain par le grand nord. Ces pionniers, sur lesquels planent encore beaucoup de mystère, sont des Vikings, sous la conduite d'un chef audacieux, Leif Ericsson, qui aurait fondé en l'An Mil une petite colonie sur la côte du Labrador, le Vinland . L'équipée, sans lendemain, tombera très vite dans l'oubli.

Jeanne Laffont
Une occupation très progressive

Un demi-millénaire plus tard, d'autres Européens touchent la côte du futur Canada.

– Les explorations françaises

Le premier est un explorateur italien au service du roi d'Angleterre Henri VII. Il a nom Jean Cabot et aborde les îles de Cap-Breton et de Terre-Neuve, à l'embouchure du fleuve Saint-Laurent, le 24 juin 1497, 5 ans à peine après le premier voyage de Christophe Colomb dans les Antilles.

À vrai dire, il se soucie assez peu de colonisation et de conquête. Il cherche un raccourci maritime vers la Chine et les Indes, le mythique passage du Nord-Ouest. Il en va de même du navigateur Giovanni da Verrazano (1524), au service du roi de France François 1er.

À la suite de Jacques Cartier (1534), les Français prennent possession de l'embouchure du Saint-Laurent, la Nouvelle-France mais c'est seulement au siècle suivant qu'ils y établiront des colonies de peuplement.

– Les explorations espagnoles

Le 27 mars 1513, le navigateur espagnol Juan Ponce de Léon aborde un rivage fleuri au nord des Antilles, ce qui fait de lui le premier Européen à fouler le sol des futurs États-Unis.

Cet ancien compagnon de Christophe Colomb croit avoir affaire à une île légendaire où se situerait une « fontaine de Jouvence ». Comme on est le jour de Pâques, il la baptise « Pascua Florida » (Pâques fleurie). On va découvrir plus tard qu'il s'agit d'une presqu'île et non d'une île. Les premiers colons espagnols s'installent un demi-siècle plus tard en cet endroit encore connu sous le nom de Floride (ou Florida).

– Les explorations anglaises

Les Anglais tardent à mettre le pied en Amérique du nord. Le navigateur Francis Drake, au cours d'un fameux tour du monde à la voile (le deuxième après celui de Magellan et del Cano), accoste sur la côte californienne, côté Pacifique donc, le 17 juin 1579. Il nomme l'endroit Nova Albion mais ce nom ne survivra pas à la colonisation espagnole.

Plus chanceux est son rival Walter Raleigh (ou Ralegh). Ce courtisan organise à ses frais une expédition en vue de coloniser le littoral nord-américain. Les navigateurs accostent le 27 avril 1584 sur ce qui deviendra en 1607 la colonie (puis l'État) de Virginie, ainsi nommée en l'honneur d'Elizabeth 1ère, la « reine vierge » (supposée telle car célibataire).

– Les explorations hollandaises

La Compagnie néerlandaise des Indes orientales (la VOC) confie en 1609 une mission d'exploration au capitaine anglais Henry Hudson. Celui-ci revient à Amsterdam avec un projet de colonisation à l'embouchure de la rivière qui portera son nom. Ce sera La Nouvelle Amsterdam, plus connue aujourd'hui sous le nom de... New York.

– Les explorations suédoises

En avril 1638, enfin, une cinquantaine de colons suédois s'installent à l'embouchure du Delaware, autour d'un fort baptisé Christina (ou Christiania) en l'honneur de la future reine Christine, fille du roi Gustave Adolphe. Mais cette colonie ne tarde pas à être conquise par les Hollandais.

Et les Indiens ?...

Il se sera écoulé plus d'un siècle entre le moment où une première européenne a atteint l'Amérique du nord (c'était en 1497) et le moment où des colons anglais et français s'y sont installés pour de bon : en 1607 avec sir Newport sur la côte de Virginie ; en 1608 avec Samuel de Champlain sur les rives du Saint-Laurent.

Ce vaste territoire est alors peuplé au sud, dans la zone sèche, par des Indiens qui pratiquent surtout la culture du maïs, et au nord, dans la Grande Prairie, par d'autres Indiens qui, eux, tirent leur substance des innombrables bisons. Au total environ un million d'âmes sur un espace de plus de 16 millions de km2 (3 fois l'Europe).

Les États-Unis en gestation

Stimulés par le dynamisme de leur marine aux XVIIe et XVIIIe siècles, les Anglais ne tardent pas à déloger les Hollandais de la côte nord-américaine et fondent sur le littoral un total de Treize Colonies. Ces colonies ont toutes une personnalité propre du fait des circonstances de leur fondation et de leur histoire, à commencer par la première, la Virginie.

C'est ensemble, néanmoins, qu'elles accèderont à l'indépendance en 1783, après une longue guerre d'indépendance, devenant les États-Unis d'Amérique.


Épisode suivant Voir la suite
Mayflower Compact

Publié ou mis à jour le : 2016-10-18 15:40:31

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

le joncour (02-04-201310:03:12)

à JPL .Certes des traces de l'incursion norvégienne ont été découvertes, mais l'intitulé de l'article est bien "Colonisation": cette présence de 2 ou 3 ans ne mérite sans doute pas cette définition, pas plus que les escales américaines des chasseurs de baleine portugais.

jpl (25-03-200813:25:20)

Le titre de l'article se réfère à l' "Amérique du Nord", mais le texte se resteint rapidement aux USA, avec une petite allusion au Canada.
N'oublions cependant pas la colonisation, certes éphémère, des norgégien (Leif Ericson) vers l'an mil. L'endroit de leur établissement a été identifié avec "L'anse aux meadows"
Il est regrettable que HERODOTE.NET ne contienne apparemment aucun article sur le thème "Leif Ericson" ou "Vinland", le nom donné par les colons norvégiens à leur coloni... Lire la suite

Anonyme (20-08-200723:52:57)

Un dossier fort intéressant, comme à l'habitude !
Merci beaucoup !


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quand remonte l'expression « France » ?

Réponse
Publicité