Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 4 octobre 2017
La langue franaise
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

4 octobre 2017

Jurons politiques... et autres tirades fleuries


Le 4 octobre 2017, le drapage langagier d'Emmanuel Macron Au lieu de foutre le bordel... en visite aux salaris de lquipementier GM&S a fait la une des mdias, rappelant qu'un prsident de la Rpublique n'est pas libre d'aller piocher dans un vocabulaire quelque peu... pittoresque.

Il n'est pourtant pas le premier tirer profit de la richesse de notre vocabulaire comme le montre ce florilge, sous forme d'hommage Cyrano.

« Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... En variant le ton, — par exemple, tenez :  »

Bucolique : « Ce n’était qu’un roseau. » (Louis XIV, après avoir brisé sa canne sur les épaules d'un valet malhonnête – XVIIe s.)

Scatologique : « Tenez, Monsieur, vous n’êtes que de la merde dans un bas de soie. » (Napoléon 1er à Talleyrand, devant témoins – 1809)

Égocentrique : « L'Europe n'est plus qu'une vieille putain pourrie dont je ferai tout ce qu'il me plaira. » (attribué sous toutes réserves à Napoléon 1er, dans un entretien avec Fouché - 1811)

Géométrique : « Parce que nous avons eu Napoléon le Grand, il faut que nous ayons Napoléon le Petit. » (Victor Hugo au futur Napoléon III – 1852)

Zoologique : « Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. » (attribué à Charles de Gaulle à propos des Français, après la signature de l'armistice par Pétain - 1940)

Rustique : « La réforme oui ; la chienlit, non ! » (Charles de Gaulle commentant les événements de mai 68 - 1968)

Pugilistique: « Taisez-vous, Elkabbach ! » (Propos attribué à Georges Marchais face au journaliste Jean-Pierre Elkabbach - 1978)

Didactique : « Ça rime, mais c'est une rime pauvre. » (François Mitterrand en réponse à un « Mitterrand, fous le camp ! », années 80)

Tragique : « Monsieur Durafour... crématoire. » (Jean-Marie Le Pen, à propos de Michel Durafour – 1988)

Métaphorique : « On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois. » (Valéry Giscard d'Estaing - 1990)

Drôlatique : « Enchanté, moi c'est Chirac ! » (Jacques Chirac en réponse à un homme qui l'avait traité de « connard » - 2001)

Esthétique : « Une histoire abracadabrantesque. » (Jacques Chirac en réponse aux accusations de financement occulte du RPR – 2000)

Antiseptique : « On va nettoyer au Kärcher la cité. » (Nicolas Sarkozy en visite dans la cité de la Courneuve – 2005)

Catégorique : « On va vous débarrasser de la racaille. » (Nicolas Sarkozy en visite à Argenteuil – 2005)

Colérique : « Casse-toi, pauv' con ! » (Nicolas Sarkozy à un homme ayant refusé de lui serrer la main – 2008)

Anatomique : « Les sans-dents ». (François Hollande cité par Valérie Trierweiler, à propos des pauvres - 2014)

Touristique : « Une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien. » (Emmanuel Macron – 2017)

Pléthorique : « Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. » (Emmanuel Macron – 2017)

Schématique : « C'est la rue qui a abattu les nazis. » (Jean-Luc Mélenchon - 2017)

Enfin parodiant Ubu en un sanglot : « Merdre ! » (Alfred Jarry, Ubu Roi - 1896)

(Avec nos excuses à Edmond Rostand pour cette version quelque peu modifiée de « la tirade du nez » de Cyrano de Bergerac - 1897)

Isabelle Grégor
Georges Brassens psalmodie « La Ronde des jurons »

Pour clore la savoureuse tirade revisitée de Cyrano, dégustez à présent « La Ronde des jurons » de Georges Brassens :

Écouter (2 minutes) :

Publié ou mis jour le : 2017-10-12 10:50:44

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

GP (10-10-201710:54:35)

La citation " Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. (Charles de Gaulle, est une grossire erreur. J'ai personnellement entendu le fils de Gnral, l'amiral Philippe de Gaulle, certifier que cette phrase est une invention des "mdias" et qu'il mettait au dfi quiconque d'apporter la moindre preuve de son existence.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'vasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhrez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le mot bicoque ?

Rponse
Publicité