Jacques Cartier (1491 - 1557) - Le découvreur du Saint-Laurent - Herodote.net

Jacques Cartier (1491 - 1557)

Le découvreur du Saint-Laurent

Le futur découvreur du Canada est né à Saint-Malo, au nord de la Bretagne.

Un riche mariage l'élève parmi les notables de la ville et l'abbé du mont Saint-Michel, Jean le Veneur, le présente au roi François 1er. Celui-ci lui demande de découvrir le mythique passage du Nord-Ouest entre Atlantique et Pacifique et finance son expédition.

Il quitte Saint-Malo le 20 avril 1534, avec deux navires et 61 hommes, et prend la direction de la Nouvelle-France

Jacques Cartier atteint l'île de Terre-Neuve après vingt jours de traversée et, remontant vers le nord, atteint la Gaspésie. Là-dessus, il rentre en France avec deux jeunes Indiens.

Un fleuve au destin prestigieux

Jacques Cartier repart le 19 mai 1535 avec trois navires et atteint l'embouchure du Saint-Laurent, au nord de la baie de Gaspésie. Bercé d'illusions, il croit une nouvelle fois avoir découvert le passage du Nord-Ouest mais se rend compte de son erreur en constatant que l'eau s'adoucit à mesure qu'il remonte vers l'ouest. Il baptise le fleuve d'après le saint du... lendemain, Saint-Laurent. Il baptise aussi le pays du nom de Canada, d'après un mot indien qui désigne un village.

Enfin, le 2 octobre 1535, il découvre au confluent du fleuve Saint Laurent et de la rivière des Outaouais une grande île qu'il baptise « Monsrealis », où sera fondée un siècle plus tard la ville de Montréal.

Grosse déception

Comme tout son entourage, François 1er est déçu par la maigre moisson de l'explorateur. Il presse Cartier de repartir pour une troisième expépition et, pour s'assurer de son succès, place à sa tête un courtisan, le sieur Jean-François de La Rocque de Roberval, nommé lieutenant général.

Mais la préparation de l'expédition piétine et Jacques Cartier part finalement sans attendre son supérieur à l'été 1541. Sans succès. Déçus par les résultats des trois expéditions, l'absence de métaux précieux et l'impossibilité de cultures spéculatives, le roi et la Cour vont dès lors se détourner des aventures coloniales.

Jacques Cartier se retire quant à lui dans son manoir de Limoëlon, près de Saint-Malo. Le sieur de Roberval est rappelé au bout de quelques mois et il faudra attendre Samuel de Champlain pour que soit relancée la colonisation de la Nouvelle-France.

Publié ou mis à jour le : 2016-07-25 15:34:29

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès