Le dictionnaire de l'Histoire - Inquisition - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Inquisition

Le tribunal de l'Inquisition, de son vrai nom : Inquisitio hereticae pravitatis, a été établi au début du XIIIe siècle en vue de démasquer et condamner les hérétiques et les catholiques non sincères. Ce tribunal a pour but, à l'origine, d'éviter les excès et l'arbitraire de la justice seigneuriale ou épiscopale. Il tire son nom de la procédure inquisitoire : les juges engagent la procédure et cherchent eux-mêmes les suspects d'hérésie sans attendre une dénonciation ou une plainte de quiconque.

L'Inquisition médiévale retrouve une deuxième jeunesse en Espagne, en 1478, quand les souverains Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille obtiennent du pape le droit de nommer eux-mêmes des inquisiteurs pour juger les conversos, des musulmans ou des juifs officiellement ralliés au christianisme mais restés fidèles à leurs rites religieux. Confiée aux bons soins du dominicain Tomas de Torquemada, premier inquisiteur général, elle devient dès lors un organisme étroitement inféodé au pouvoir royal et celui-ci en use pour consolider l'unité fragile du royaume. Elle traque non seulement les faux convertis mais aussi les supposés sorciers, sodomites, polygames...

On attribue à l'Inquisition près de trente mille condamnations à mort en trois siècles, dans le monde hispanique. Ce serait à peu près autant que de victimes de la guillotine ou d'autres formes d'exécution pendant la Révolution française... mais nettement moins que le nombre de sorcières envoyées au bûcher dans les pays protestants entre 1560 et 1630 (30 000 à 60 000) !

Au Vatican, les procès en hérésie sont aujourd'hui traités par la « Sacrée Congrégation du Saint-Office » ou « Congrégation pour la doctrine de la foi ».

Voir : Le pape établit l'Inquisition en France

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès