Premières crises au Proche-Orient

Égypte : 1ère période intermédiaire

En 2180 av. J.-C., l’Égypte connaît la paix sur son territoire depuis 5 siècles. Elle contrôle le Sinaï, la Nubie, et les oasis, son rayonnement s’étend jusqu’à l’actuel Liban au nord et à l’actuelle Ethiopie au sud. Le pharaon Pépi II règne depuis 70 ans, et semble confirmer par sa seule présence le caractère éternel du royaume d’Égypte. Pourtant, sa mort va marquer la chute de l’Ancien Empire, aussi soudaine qu’inattendue.

L'Égypte divisée

Depuis plus de 2 siècles, les charges sont devenues héréditaires dans le clergé et dans l’administration : ainsi les gouverneurs appelés nomarques ont fondé de véritables dynasties locales.

À sa mort, Pépi II possède une descendance innombrable qui rend difficile la succession, ce qui affaiblit la légitimité de son fils Mérenrê II. Les nomarques en profitent pour s’octroyer de nouveaux pouvoirs. Mérenrê II règne à peine un an, et finit peut-être assassiné. Les luttes de succession confortent le chaos ambiant, et l’Égypte se désagrège durablement. La reine Nitocris semble conserver le pouvoir à la mort de son mari, ce qui montre qu’aucun descendant mâle ne parvient à imposer sa légitimité.

Pendant plusieurs décennies, l’Égypte se retrouve divisée en une multitude de provinces indépendantes en conflit les unes avec les autres. Les pharaons se succèdent à un rythme effréné et ne règnent plus que sur la région de Memphis. Des bédouins venus du nord-est profitent du chaos pour pénétrer dans le delta.

Vers 2140 av. J.-C., la province d’Hérakléopolis finit par se démarquer au gré des conflits : elle parvient notamment à contrôler la région de Memphis. Aussitôt, la dynastie d’Hérakléopolis revendique le titre de pharaon, tandis que les derniers rois issus de l’Ancien Empire s’éteignent. Elle semble prête à réunifier le royaume d’Égypte, mais se heurte à la résistance de Thèbes au sud. Sous l’impulsion de leur roi Antef II, les Thébains s’emparent de l’extrême sud vers -2100, puis repoussent la frontière au-delà d’Abydos. Antef II se proclame pharaon à son tour, et l’Égypte se structure plus ou moins en deux royaumes.

Outre la menace thébaine, Hérakléopolis a également fort à faire dans le delta, où elle tente d’en chasser les envahisseurs étrangers. Peu à peu, le royaume du nord s’affaiblit : au sud, Antef III progresse jusqu’à Assiout. Mais c’est surtout le règne de son successeur Montouhotep II qui va être décisif. Ce roi exceptionnel passe les 30 premières années de son règne à guerroyer contre le royaume d’Hérakléopolis. Il parvient finalement à réunifier l’Égypte, et passe encore plusieurs années à réprimer les révoltes intérieures, tout en chassant définitivement les envahisseurs étrangers loin des frontières du delta. En l’an 39 de son règne, vers 2020 av. J.-C., l’Égypte est enfin pacifiée après 160 ans de guerres intestines. Cela marque le début du Moyen Empire, et la XIe dynastie fondée un siècle plus tôt à Thèbes s’impose comme la seule légitime.

La dernière partie du règne de Montouhotep voit un renouveau du rayonnement de l’Égypte. Il bâtit beaucoup de temples et récupère les services des artistes d’Hérakléopolis qui ont perpétué la tradition de l’Ancien Empire. Il remet en état les terres agricoles ravagées par la guerre, et reprend les anciennes expéditions vers la Nubie, le Sinaï, et le Liban.

Si la Première Période intermédiaire est bel et bien achevée, elle marquera durablement les esprits : jusqu’alors égaux des dieux, les pharaons devront concéder une part d’humanité aux yeux de leurs sujets. Par ailleurs, ils interdiront dorénavant toute charge héréditaire chez les nomarques pour éviter la naissance de pouvoirs parallèles. Une page de l’Histoire d’Égypte vient de se tourner.


Publié ou mis à jour le : 2020-05-09 09:38:32

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net