28 mai 2020

Didier Rykner dénonce «le totalitarisme des vandales» de Fort-de-France et Schoelcher

Le directeur de La Tribune de l'Art Didier Rykner dénonce avec flamme la démarche totalitaire et raciste des vandales qui ont détruit deux statues de Victor Schoelcher en Martinique, à Fort-de-France et Schoelcher, la ville éponyme du promoteur de l'abolition de l'esclavage.

Ces destructions témoignent de l'imbécillité et de la dangerosité des militants « décoloniaux » qui prétendent gommer l'Histoire plutôt que de s'efforcer de la comprendre pour éviter d'en reproduire les erreurs et, pire, se posent en gardiens de la vertu face à tous ceux qui oseraient les contredire.

Si nous n'y prenons garde et ne réprimons comme il convient ces comportements et ces propos, craignons l'avènement d'un fascisme et d'un racisme à fronts renversés...



En savoir plus avec Le Figaro

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net