Les Puys de la cathédrale d'Amiens

Des tableaux en beauté au musée de Picardie

Cette année, le musée de Picardie présente pour la première fois l’intégralité des tableaux offerts par la confrérie des Puys à la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Venez les découvrir jusqu’au 10 octobre dans leurs imposants cadres en chêne clair, aux côtés de manuscrits enluminés et d’angelots sculptés, au sein de l'exposition « Les Puys d'Amiens, chefs d'oeuvre de la cathédrale Notre-Dame ». Faites aussi un tour dans les galeries du musée récemment rénové pour voir la collection de peintures d’un Monument historique. Et, s’il vous reste un peu de temps, ne manquez pas de visiter la plus grande cathédrale gothique de France.

Cathédrale Notre-Dame d'Amiens.

Les Puys, un ensemble unique en France

Affiche de l'exposition des Puys d'Amiens.Durant trois siècles, les tableaux des Puys ont été exposés dans la cathédrale d'Amiens. Ils étaient le fruit de dons réguliers effectués par la confrérie littéraire Notre-Dame du Puy, créée en 1388. Celle-ci, constituée de notables de la région, se réunissait pour mener des concours de poésie et présider des repas en l’honneur de la Vierge Marie. La personne qui récitait un poème devait se tenir sur un puy, mot issu de l’ancien français pour désigner une estrade.

Chaque année, le 2 février, lors de la fête de la Présentation de Jésus au Temple et de la Purification de la Vierge Marie, le maître de la confrérie des Puys choisissait une devise. Ce thème symbolique servait de sujet d'inspiration à l'artiste qui réalisait la peinture. Le 25 décembre, pour Noël, le tableau était exposé à Notre-Dame, et y demeurait durant toute l'année, avant d'être placé ailleurs à Noël.

La confrérie a ensuite changé son mode de fonctionnement du XVème au XVIIIème siècle : elle a décidé de conserver l'ensemble des tableaux à l'intérieur de la cathédrale. Aussi, en 1723, les chanoines, jugeant l'édifice trop encombré, préférèrent retirer les oeuvres, à l'exception de certaines qu'ils appréciaient particulièrement. Les autres furent détruites ou éparpillées dans la région.

La cathédrale Notre-Dame, lieu de pèlerinage

Saviez-vous que Notre-Dame d’Amiens est la cathédrale la plus vaste de France ? Elle mesure 145 mètres de longueur pour 42, 30 mètres de largeur. En 1981, son intérêt artistique a été reconnu mondialement : elle est entrée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

L’église a été construite à l’emplacement d’anciens lieux de culte. Les premières pierres de la cathédrale sont posées au XIIIème siècle, en 1220. Puis, Robert de Luzarches, Thomas et Renaud de Cormont réalisent les autres parties de l’édifice au XIIIème siècle, entre 1220 et 1270.

Au XIXème siècle, l’architecte Eugène Viollet-le-Duc restaure plusieurs parties de l’édifice : les gargouilles, les tourelles d’angle, les balustrades et la galerie des Sonneurs. Fort heureusement et contrairement au reste de la ville, la cathédrale a été épargnée par les deux guerres mondiales.

Notre-Dame est un lieu de pèlerinage important durant tout le Moyen-Age car elle abrite des reliques, dont un crâne qui serait celui de saint Jean-Baptiste, le propre cousin du Christ ! Ce trésor a été rapporté des croisades à Amiens par le chanoine Wallon de Sarton en 1206. D’autres objets fabriqués en France sont venus s’ajouter au trésor : une châsse en émail, une Croix en or et un groupe sculpté.

Toutefois, on ne peut contempler aujourd’hui que cinq reliquaires : les autres éléments ont été pillés durant la Révolution. A la Belle Epoque, certains éléments symboliques ont été reproduits, telle la crosse de l’évêque.

Notre-Dame est également une église remarquable pour son architecture, qui mêle gothique classique et gothique flamboyant d’une manière très harmonieuse.

Portail de la cathédrale d'Amiens. En agrandissement : les voûtes de la croisée du transept.

Le musée de Picardie, écrin d'exception

Une fois la visite de la cathédrale terminée, nous dirigeons nos pas vers le musée de Picardie, le premier en France construit pour abriter des peintures.

En 1853, un concours d’architecture est lancé par la Société des Antiquaires de Picardie. Napoléon III offre gracieusement les terrains pour bâtir ce « Louvre de province ». Deux architectes, Henri Parent et Arthur-Stanislas Diet, conçoivent le bâtiment de 8000 m2. En 1864, le « musée Napoléon » est inauguré. Il est rebaptisé « musée de Picardie » en 1878. Les grands hommes issus de la région sont mis à l’honneur : Jean Racine, Quentin de Latour, Jean de La Fontaine... Les chapiteaux du musée sont réalisés par des Amiénois.

Les œuvres échappent aux guerres grâce à des conservateurs comme Charles Borély ou Robert Richard et à la sauvegarde du patrimoine par des militaires.

Les collections du musée sont enrichies entre 1908 et 1927 par une donation du peintre Albert Maignan. Un pavillon est construit pour protéger sa collection d’objets d’art, tandis que ses tableaux sont réunis au sein de la salle Maignan-Larivière.

En 1985, les sous-sols du musée sont réaménagés pour y installer les collections archéologiques. Une initiative originale est prise : demander à l’artiste minimaliste Sol LeWitt de peindre la rotonde ouest du rez-de-chaussée de couleurs vives. En 2012, le musée est classé Monument historique.

Façade principale du musée de Picardie.

L'exposition des Puys

L’exposition des Puys a été réalisée en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France. Les historiens de l’art n’ont retrouvé qu’une vingtaine de peintures, les autres ayant été détruites, brûlées ou brisées en plusieurs morceaux. Ainsi, dans l’exposition organisée par le musée de Picardie, nous pouvoir voir des tableaux intacts, mais aussi un, deux ou trois pans d’un Puy démembré. Chose rare, plusieurs cadres en chêne clair ont survécu au passage du temps et aux démolitions.

En observant ces oeuvres, nous avons accès à un aperçu de la vie en Picardie durant le Moyen-Age et la Renaissance, mais aussi aux relations entre Amiens, Bruges et Paris. Nous pouvons aussi observer la retranscription d'événements ayant eu lieu à cette époque : guerres de religion, siège d'Amiens et prise de la ville par Henri IV... Emmenez vos enfants avec vous : ils seront ravis de découvrir l'Histoire de France à travers des couleurs, des personnages, des lieux !

Exposition des Puys au musée de Picardie.

Publié ou mis à jour le : 2021-07-20 13:07:19

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net