05 octobre 2020

De Reagan à Trump, la grande débâcle des conservateurs

Certaines élections présidentielles sont plus importantes que d’autres. Il y a quarante ans, Ronald Wilson Reagan était élu 40e président des États-Unis. Cela mettait fin à un demi-siècle de domination de la pensée de Roosevelt, opine le chercheur américain Samuel Gregg. À la Convention républicaine de 1992, Pat Buchanan défiait le président sortant George H. W. Bush en mettant l'accent, avec une singulière prescience, sur les deux enjeux majeurs qui allaient faire basculer les classes moyennes en faveur de Donald Trump en 2016 : le libre-échange et l'immigration. Aux élections présidentielles de novembre 1992, le franc-tireur Ross Perot allait lui-même remporter 19% des voix, un score exceptionnel pour un candidat hors des partis, en misant sur un discours ultra-conservateur... La victoire du démocrate Bill Clinton puis celle de Barack Obama en 2008 ont masqué le basculement massif de l'électorat républicain dans le sens annoncé par Reagan, Buchanan et Perot et que Trump a su entrevoir...



En savoir plus avec Conflits

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net