Château de Pierrefonds

Songe romantique de Viollet-le-Duc


La forteresse de Pierrefonds a été érigée par le prince Louis d'Orléans (1372-1407), frère du roi Charles VI, sur les fondations d'un très ancien château médiéval. À l'aube de la Renaissance, le prince, par ailleurs comte de Valois, voulut en faire sa résidence principale avec de somptueuses salles de réception. Mais son assassinat par les hommes de son rival le duc de Bourgogne Jean sans Peur ne lui laissa pas le temps d'y résider.

Louis d'Orléans construisit également la forteresse voisine de La Ferté Milon, dans des dimensions aussi grandioses. Mais l'une et l'autre bâtisses furent démantelées au XVIIe siècle sous les règnes d'Henri IV et Louis XIII.

Au début du XIXe siècle, les poètes romantiques remirent le Moyen Âge à l'honneur à la suite de Victor Hugo (Notre-Dame de Paris, 1832).  C'est ainsi qu'en 1832, le roi Louis-Philippe Ier fêta au milieu des ruines de Pierrefonds les noces de sa fille et du roi des Belges Léopold Ier !

Sous le Second Empire, à Compiègne, Napoléon III eut plaisir à emmener ses invités en promenade jusqu'aux ruines de Pierrefonds, à travers la belle forêt de Compiègne. En 1857, il demanda à l'architecte Eugène Viollet-le-Duc de reconstruire la forteresse en vue d'en faire une résidence impériale. En 1867, après des travaux titanesques financés sur la cassette personnelle de l'empereur, la forteresse fut ouverte au public et l'empereur envisagea d'y présenter sa collection d'armures médiévales. 

Mais la défaite de Sedan ne lui laissa pas le temps de mettre son projet à exécution. Nonobstant ce contretemps, la restauration par Viollet-le-Duc est impressionnante à l'oeil et tout à fait digne d'intérêt, avec un condensé du savoir-faire architectural à la fin du Moyen Âge...

Le château de Pierrefonds (DR)


Entrée : 7 euros (tarif réduit : 4,50 euros)

Publié ou mis a jour le : 2016-06-30 14:08:57

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net