Renaissance et Réforme - Matteo Ricci( 6 octobre 1552 - 11 mai 1610) - Herodote.net

Renaissance et Réforme

Matteo Ricci
( 6 octobre 1552 - 11 mai 1610)

Biographie Matteo Ricci

Entré chez les Jésuites à 19 ans, Matteo Ricci effectue de solides études de mathématiques, d'astronomie et de sciences naturelles au Collège romain de la Compagnie de Jésus.

En 1578, il est envoyé à Goa, au sud de l'Inde, sur les traces de François-Xavier. Il poursuit son chemin vers l'Orient et arrive à Macao, un comptoir portugais au débouché de la rivière des Perles, en Chine du Sud, non loin de Canton. Là, il s'initie à la culture chinoise tout en exerçant avec succès son apostolat sous le nom de Li Madou, avec le costume des lettrés confucéens.

Enfin, en janvier 1601, le voilà autorisé à se rendre à Pékin. Il émerveille la cour de l'empereur mandchou en présentant un clavecin, une mappemonde et deux horloges à sonnerie. L'empereur Wan-li, séduit, lui accorde une pension et le garde à ses côtés comme conseiller (il faut remonter à Marco Polo, quatre siècles plus tôt, pour rencontrer un autre Occidental, également Italien, aussi privilégié) et même précepteur de l'un de ses fils.

Matteo Ricci écrit un traité de philosophie morale considéré comme un classique de la littérature chinoise. Il traduit également des textes scientifiques et théologiques. À sa mort, le pays compte déjà plus de 300 églises mais des difficultés inattendues vont surgir de la façon dont lui-même et ses successeurs accommodent les rites confucéens, notamment le culte des ancêtres, à la foi chrétienne...

La querelle des Rites chinois

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux