Moyen Âge

Philippe VI
( 1293 - 22 août 1350)

Suite à la mort sans héritier direct du dernier des Capétiens directs, l'un de ses cousins, le comte de Valois, est choisi par les grands seigneurs du royaume pour porter la couronne sous le nom de Philippe VI. Ainsi débute la branche cadette des Valois.

Le nouveau roi part sans attendre en campagne contre les bourgeois flamands, en rébellion contre leur seigneur. Sa victoire au Mont Cassel amène le roi d'Angleterre à interdire les exportations de laine anglaise le 12 août 1336. Les Flamands, menacés de ruine, prennent le parti de l'Anglais et l'encouragent à revendiquer pour lui-même la couronne de France. Ainsi débute la guerre de Cent Ans en 1337. La flotte française est détruite à L'Écluse, mettant à bas toute perspective d'invasion de l'Angleterre.

La guerre reprend à la faveur d'une crise de succession en Bretagne. Le roi Édouard III débarque en Normandie et, contre toute attente, écrase l'armée féodale de Philippe VI à Crécy-en-Ponthieu le 26 août 1346. Il s'empare peu après du port de Calais, qui restera anglais pendant deux siècles ! Mais la Grande Peste met un terme provisoire aux hostilités.

Le règne de Philippe VI s'achève donc dans la morosité. Parmi les apports les plus notables du souverain figurent l'achat du Dauphiné de Viennois à Humbert II en 1343 et celui de la seigneurie de Montpellier au roi Jaime III de Majorque en 1349.

Le trône revient à Philippe de Valois

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net