Le temps des Révolutions

Jean-Sylvain Bailly
( 15 septembre 1736 - 10 novembre 1793)

Biographie Jean-Sylvain Bailly

Jean-Sylvain Bailly, fils du peintre officiel du roi Louis XVI, devient un astronome et un mathématicien de bonne réputation.

Élu député aux états généraux de mai 1789, il devient président de l'Assemblée nationale et se trouve être le premier à prononcer le serment du Jeu de Paume. Ce succès lui vaut d'être élu à la mairie de Paris le surlendemain de la prise de la Bastille. Le lendemain 17 juillet 1789, recevant le roi à l'Hôtel de Ville, il épingle lui-même une cocarde tricolore à son chapeau.

Après la fuite du roi et son arrestation à Varennes, des républicains manifestent pour la première fois sur le Champ-de-Mars le 17 juillet 1791. Les députés exigent de Bailly qu'il réprime la manifestation.

Le maire ne se fait pas prier. Ni une ni deux, il fait hisser le drapeau rouge pour signifier l'état d'urgence, selon une pratique monarchique qui remonte... à Louis VI (1124). Il ordonne à la garde nationale, sous le commandement de La Fayette en personne, de disperser la foule réunie sur le Champ-de-Mars.

Accueillie à coup de pierres, la garde nationale fait feu sans sommation sur les pétitionnaires. On compte plusieurs dizaines de morts. De nombreuses arrestations viennent compléter la répression. Le club des Cordeliers est fermé. Danton et Marat, prudents, s'enfuient en Angleterre.

Disqualifié, Bailly démissionne aussitôt et s'enfuit de la capitale. Rattrappé sous la Terreur, il est jugé, condamné à mort le 9 novembre 1793 et guillotiné le lendemain sur le Champ-de-Mars, à l'endroit même où il fit massacrer les pétitionnaires. Obligé de patienter pendant deux heures, dans le froid, pendant l'installation de la guillotine, il frissonne et s'attire cette question du bourreau :
- Tu trembles, Bailly ? La réponse restera dans la postérité : « Oui, mon ami, mais c’est de froid. »

Le girondin Jérôme Pétion a succédé entretemps à Bailly à la mairie de Paris. À son tour traqué, il est tué sur les bords de la Dordogne le 18 juin 1794. Après lui, Paris n'aura plus de maire constitutionnel jusqu'à l'élection de Jacques Chirac en 1975.

La fusillade du Champ-de-Mars

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net