Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> 9 avril 1865

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

9 avril 1865

Fin de la guerre de Sécession


Le 9 avril 1865, la bataille d'Appomattox met fin à la guerre de Sécession, aussi appelée «Civil War» (guerre civile) par les Américains eux-mêmes.

Une guerre impitoyable

Les premières offensives de la guerre, quatre ans plus tôt, ont été à l'avantage des Sudistes. Puis, inéluctablement, le sort s'est retourné en faveur des gens du Nord, les «Yankees», beaucoup plus nombreux et bénéficiant de ressources industrielles très supérieures.

Les Nordistes remportent la bataille d'Antietam, le 17 septembre 1862, et surtout celle de Gettysburg, le 3 juillet 1863.

En guise de bouquet final, le général Ulysses Simpson Grant s'empare, le 3 avril 1865, de Richmond, la capitale des Confédérés du Sud. Tandis que le président confédéré Jefferson Davis s'enfuit piteusement, le président Lincoln y fait une entrée triomphale, acclamé par les esclaves noirs... et quelques pauvres blancs.

Le commandant de l'armée sudiste, le général Robert Edward Lee, n'a plus avec lui que 26 000 hommes affamés et dépenaillés. Acculé à proximité de Richmond par les forces des généraux Grant et Sheridan, il tente une ultime sortie près du village d'Appomatox Court House. Ses hommes enfoncent une première ligne de cavaliers mais c'est pour se retrouver encerclés par les régiments d'infanterie qui se cachaient alentour.

En grand uniforme, Lee se rend à Grant. Il obtient heureusement de généreuses conditions pour ses hommes, autorisés à démobiliser avec chevaux et mules.

Le général Lee se rend au général Grant à l'issue de la bataille d'Appomatox

Le général Joseph Johnston se rend à son tour le 26 avril 1865 au général Sherman. L'ultime reddition a lieu le 23 juin 1865. Elle est le fait du général de brigade Stand Watie qui a la particularité d'être un chef cherokee et le seul général indien de la guerre de Sécession. Jefferson Davis, le président de la Confédération sudiste, tente de s'enfuir vers le Mexique mais il est rattrapé par une colonne de cavalerie et sera emprisonné sans jugement pendant deux ans.

Publié ou mis à jour le : 2016-04-07 12:23:28

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

julien (04-03-201008:57:39)

La guerre de Sécession a soudé la nation américaine comme la Grande Guerre a soudé la France ! Faut-il donc que les Nations naissent dans le malheur ?...


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quelle occasion est créée l'Inquisition ?

Réponse
Publicité