Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 8 octobre 451

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

8 octobre 451

L'Orient se divise au concile de Chalcédoine


Le 8 octobre 451, tandis que l'Occident romain est mis à sac par les Huns, un grand concile s'ouvre à Chalcédoine, en face de Constantinople, sur la rive asiatique du Bosphore (aujourd'hui Kadiköy). Il va traiter de querelles théologiques très subtiles mais qui auront, pour les chrétiens d'Orient, des conséquences importantes et encore d'actualité.

Chalcédoine est le quatrième et dernier des grands conciles oecuméniques qui mettent en place les structures de la chrétienté, après Nicée (325) : Constantinople (381) et Éphèse (431).

Concile de Chalcédoine (451), icone byzantine

Subtilités théologiques

Marcien, qui vient de succéder à son beau-père Théodose II à la tête de l'empire romain d'Orien, a convoqué à Chalcédoine plusieurs centaines d'évêques orientaux et deux légats du pape en vue d'effacer le souvenir malheureux du précédent concile, convoqué à Éphèse (Asie mineure) deux ans plus tôt, en 449. Ce concile, qui ne sera plus connu que sous le nom de « brigandage d'Éphèse », s'était séparé sans pouvoir se mettre d'accord sur la nature du Christ. 

À Chalcédoine, les évêques conciliaires arrivent enfin à s'accorder sur une définition qui a l'heur de convenir à l'évêque de Rome, le pape Léon 1er. Ils établissent la double nature humaine et divine du Christ dans une parfaite fusion. Ils réaffirment aussi le dogme de la Sainte Trinité (un Dieu en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint Esprit).

En conséquence de quoi, le concile renouvelle la condamnation de l'hérésie arienne ainsi que du nestorianisme et du monophysisme. Cette dernière séduit les chrétiens coptes d'Égypte ainsi que les chrétiens d'Arménie et certaines communautés du Proche-Orient. Aujourd'hui encore, elle a cours dans l'Église copte d'Éthiopie et l'Église syrienne de l'Inde.

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-11-27 10:23:14

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Margane (02-10-201617:31:20)

Clair, net, didactique cet article montre à quel point le christianisme a été responsable de la chute de l'empire romain, ses élites se querellant sur des concepts impossible à définir au lieu de se préoccuper du malheur des populations massacrées par les barbares pendant des siècles.
Et dire que l'islam fait la même chose à l'heure actuelle ! Les barbares ( l'ignorance, toujours) sont donc à éliminer au plus vite et les clers à rééduquer.
GM


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Qui a cassé le vase de Soissons ?

Réponse
Publicité